ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

Le Maroc élu à l’unanimité Coordinateur des États Parties Africains à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques


  12 Juin      67        Innovation (317), Science (527),

   

Rabat, 12/06/2017 (MAP) – Le Maroc a été élu, à l’unanimité, en tant que Coordinateur des États Parties Africains à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques, annonce lundi un communiqué de l’ambassade du Maroc aux Pays Bas.

Cette élection s’est déroulée lors de la dernière réunion ordinaire des Ambassadeurs africains à l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques. Le Maroc, qui a succédé au Kenya, assurera cette fonction pendant une année.

Plusieurs Ambassadeurs Africains ont rappelé que l’élection du Maroc témoigne de son dynamisme au sein de l’OIAC et au sein de son Groupe régional. Ils ont noté également que le Maroc joue un rôle important dans tous les dossiers liés au désarmement et que son élection confortera son dynamisme dans ce domaine.

Cette élection témoigne de la confiance dont jouit le Royaume au sein de sa famille africaine et de la place primordiale qu’occupe l’Afrique dans la politique étrangère du Maroc ainsi que son engagement constant à défendre les intérêts africains dans toutes les instances internationales.

Il y a lieu de rappeler que le Maroc a contribué activement au processus qui a conduit à l’élaboration puis à l’adoption de cette la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques. Le Maroc a signé cette Convention le 13 Janvier 1993 et l’a ratifiée le 28 décembre 1995.

Depuis lors, il a pris part à toutes les sessions ordinaires et extraordinaires de la Conférence des États Parties. Il a été élu en 2015 vice-président de la Conférence. Le Royaume a siégé, au nom du Groupe Africain, à plusieurs Commissions et organes de la Conférence des États Parties et ce, lors de ses différentes sessions.

En outre, le Maroc a été réélu pour un nouveau mandat de deux ans (2017-2019) au sein du Conseil Exécutif de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques où il a siégé, au nom du Groupe Africain, pendant 19 ans. De même, le Maroc a été élu en 2016 en tant que membre de la Commission de la Confidentialité et membre du Comité Consultatif pour l’Éducation et la Sensibilisation.

Il y a lieu de préciser que le Groupe Africain est le plus grand Groupe Régional au sein de l’OIAC. Il est composé de 52 États Parties à la Convention sur l’Interdiction des Armes chimiques. Il est représenté par 9 États dans le Conseil Exécutif dont le Maroc.

AZ

Dans la même catégorie