ANP Sommet UA : Le Ministre du tourisme préside la cérémonie d’inauguration de l’hôtel NOOM ANP Journée mondiale contre la drogue : saisies de drogues d’une valeur de 13 milliards de FCFA au Niger Inforpress Cabo Verde com pesticidas abaixo do limite admissível mas frágil face à introdução fraudulenta do produto, José Teixeira Inforpress MpD “convicto” de que país irá atingir meta de um milhão de turistas até 2021- deputado Inforpress Autarquia da Praia promete criar corredor exclusivo para bus e táxi ao longo do ano em curso Inforpress Santo Antão: Amupal mobiliza projectos para atenuar desemprego que afecta mulheres no Planalto Leste AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro Inforpress JpD formou uma geração que tem trazido soluções para Cabo Verde ao longos dos 25 anos – Euclides Silva

Le Maroc élu à l’unanimité Coordinateur des États Parties Africains à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques


  12 Juin      78        Innovation (320), Science (553),

   

Rabat, 12/06/2017 (MAP) – Le Maroc a été élu, à l’unanimité, en tant que Coordinateur des États Parties Africains à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques, annonce lundi un communiqué de l’ambassade du Maroc aux Pays Bas.

Cette élection s’est déroulée lors de la dernière réunion ordinaire des Ambassadeurs africains à l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques. Le Maroc, qui a succédé au Kenya, assurera cette fonction pendant une année.

Plusieurs Ambassadeurs Africains ont rappelé que l’élection du Maroc témoigne de son dynamisme au sein de l’OIAC et au sein de son Groupe régional. Ils ont noté également que le Maroc joue un rôle important dans tous les dossiers liés au désarmement et que son élection confortera son dynamisme dans ce domaine.

Cette élection témoigne de la confiance dont jouit le Royaume au sein de sa famille africaine et de la place primordiale qu’occupe l’Afrique dans la politique étrangère du Maroc ainsi que son engagement constant à défendre les intérêts africains dans toutes les instances internationales.

Il y a lieu de rappeler que le Maroc a contribué activement au processus qui a conduit à l’élaboration puis à l’adoption de cette la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques. Le Maroc a signé cette Convention le 13 Janvier 1993 et l’a ratifiée le 28 décembre 1995.

Depuis lors, il a pris part à toutes les sessions ordinaires et extraordinaires de la Conférence des États Parties. Il a été élu en 2015 vice-président de la Conférence. Le Royaume a siégé, au nom du Groupe Africain, à plusieurs Commissions et organes de la Conférence des États Parties et ce, lors de ses différentes sessions.

En outre, le Maroc a été réélu pour un nouveau mandat de deux ans (2017-2019) au sein du Conseil Exécutif de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques où il a siégé, au nom du Groupe Africain, pendant 19 ans. De même, le Maroc a été élu en 2016 en tant que membre de la Commission de la Confidentialité et membre du Comité Consultatif pour l’Éducation et la Sensibilisation.

Il y a lieu de préciser que le Groupe Africain est le plus grand Groupe Régional au sein de l’OIAC. Il est composé de 52 États Parties à la Convention sur l’Interdiction des Armes chimiques. Il est représenté par 9 États dans le Conseil Exécutif dont le Maroc.

AZ

Dans la même catégorie