MAP RDC: Début du retrait de la mission de l’ONU dans le Sud-Kivu MAP Tunisie : une association dénonce la multiplication des procès contres les activistes en 2023 MAP Plus de 1000 cas de choléra signalés au Zimbabwe en une semaine (ministre) AGP Guinée: Biographie du nouveau premier ministre AmadouOuryBah AGP GUINÉE : BAH OURY NOMMÉ PREMIER MINISTRE CHEF DU GOUVERNEMENT MAP L’Assemblée de l’ONU-Environnement est aussi universelle que les valeurs qu’elle défend (Leila Benali) MAP Congo : démarrage de la production du gaz naturel liquéfié MAP ONU-Environnement: Mme Benali préside le lancement de l’initiative « Al-Mizan, une alliance pour la Terre » MAP Tunisie: la présidentielle prévue entre septembre et octobre 2024 (instance électorale) MAP Le PAM tire la sonnette d’alarme face à la persistance de l’insécurité alimentaire au Malawi

Le Maroc en finale de la CAN U23 et aux JO de Paris, une nouvelle consécration du rayonnement du football national


  5 Juillet      38        Sport (12449),

 

Casablanca, 05/07/2023 (MAP) – Au bout du suspense, la sélection marocaine de football des moins de 23 ans s’est imposée mardi en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de la catégorie face au Mali, faisant d’une pierre deux coups, en assurant sa qualification, pour la 8ème fois de son histoire, aux Jeux Olympiques et en accédant à la finale de cette compétition continentale sur ses terres et devant son public.

Les Nationaux ont ouvert la marque à la 14è minute par Zakaria El Ouahdi, avant que Mamady Diambou n’égalise à la 66è minute. Lors des prolongations, Amine El Ouazzani a redonné l’avantage au Maroc (111è), mais Issoufi Maiga a permis au Mali de recoller au score cinq minutes plus tard (116è). La séance fatidique des tirs au but a finalement souri aux Lionceaux de l’Atlas qui, tout en maîtrise, l’ont emporté 4 à 3.

Les poulains d’Issame Charaï ont fait montre d’une force de caractère à toute épreuve dans ce match à rebondissements, pour aller chercher la victoire aux tirs au but. Après ce succès contre le Mali, synonyme de retour du football national aux JO, les Lionceaux de l’Atlas ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin et ont maintenant le sacre africain dans le viseur.

Faisant forte impression depuis le début de la compétition, avec un parcours sans faute, l’équipe nationale a terminé la phase de poules leader du groupe A avec 9 points, engrangés en trois victoires face à la Guinée (2-1), le Ghana (5-1) et le Congo (1-0).

Grâce à de jeunes joueurs de talent, à l’image du capitaine Abdessamad Ezzalzouli, Ismail Saibari, Amir Richardson, Bilal El Khannouss ou encore Yanis Begraoui, la sélection marocaine U23 a brillé lors de cette CAN pour se frayer un chemin jusqu’à la finale et décrocher le billet qualificatif au prochain tournoi olympique de football en 2024 à Paris.

Combatifs et vaillants, les protégés d’Issame Charaï n’ont pas flanché face à l’obstacle malien, réussissant à garder leur flegme dans ce match à haute tension pour aller décrocher la victoire devant un large public entièrement acquis à leur cause.

Dans cette partie à double enjeu, les Lionceaux de l’Atlas se sont débattus jusqu’à la fin face à un adversaire coriace, croyant dur comme fer que le succès sera rendez-vous.

Pour inscrire son nom au palmarès de cette compétition continentale, l’équipe du Maroc croisera le fer en finale avec l’Egypte, tenant du titre, samedi au complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat.

Qualifiés en finale de la CAN U23 devant leur public et assurés de disputer le prochain tournoi olympique à Paris, les Lionceaux de l’Atlas viennent confirmer une nouvelle fois le rayonnement du football marocain à l’échelle arabe, africaine et internationale et son essor remarquable sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI.

Après l’exploit historique de l’équipe du Maroc « A » au Mondial-2022 au Qatar, le football national ne cesse de briller dans les différentes catégories d’âge, comme en témoigne les derniers résultats exceptionnels des sélections U23 et U17 (finaliste de la CAN-2023 et qualifiée au Mondial pour la 2ème fois de son histoire).

Le football féminin n’est pas en reste, puisque l’équipe nationale, vice-championne d’Afrique, va disputer la prochaine Coupe du monde, prévue du 20 juillet au 20 août en Australie et en Nouvelle Zélande. Une première pour une sélection féminine arabe.

Cette dynamique positive que connaît le football national résulte en effet d’importants efforts déployés par le Royaume pour le développement de la pratique footballistique, avec un investissement de longue date dans les infrastructures sportives et une grande importance accordée à la promotion de l’élément humain, notamment à travers l’Académie Mohammed VI de football, qui continue de former des footballeurs de très grande qualité, évoluant au plus haut niveau, au Maroc et à l’étranger.

Ces efforts considérables illustrent la Haute sollicitude et l’attention particulière et permanente dont SM le Roi ne cesse d’entourer le secteur du sport en général et le football en particulier.

Grâce à la vision stratégique royale pour la promotion du football national, le Maroc, qui dispose de nombreux jeunes joueurs talentueux, a de beaux jours devant lui pour continuer de briller sur les terrains du monde entier et réaliser de nouveaux exploits historiques.

Afaf Razouki

Dans la même catégorie