GNA Trump says will leave White House if Electoral College votes for Biden GNA Ugandan police urged not to block, disrupt presidential campaigns MAP « SAP Signature Management » certifiée par Al Barid Bank Esign et l’ANCE ACP Une recherche de DEA recommande la mise en œuvre d’un outil de sauvegarde intelligent par vidéosurveillance ACP Haut Katanga : fermeture de la pêche pour une durée de trois mois ACP La RDC à la XVIII ème Session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC ACP Le Président de la République en mission d’Etat à Gaborone ACP Tête-à-tête Félix Tshisekedi – Eric Mokgweetsi ce vendredi à Gaborone AIP Les élèves de Dabou sensibilisés à la paix et à la cohésion sociale AIP Les locaux de la DDENET-FP de Tiassalé cambriolés

Le Maroc et la RDC, sur la voie d’une « coopération réussie »


  22 Juillet      8        Coopération (1173),

   

-(Par Driss Belkhadir)-.

Kinshasa, 22/07/2020 (MAP)- Déterminé à « partager ce qu’il a, sans ostentation », conformément à la vision de la coopération sud-sud prônée par SM le Roi Mohammed VI, le Maroc ne s’est pas soustrait à son engagement de renforcer ses relations de coopération avec tous les pays africains frères, notamment avec la République démocratique du Congo (RDC) dans le secteur de la formation, et bientôt dans ceux du commerce et de l’industrie.

La coopération bilatérale est de plus plus perceptible dans le secteur de la formation. Ainsi, au titre de l’année 2019-2020, plus de 90 bourses d’études ont été octroyées aux ressortissants de la RD Congo pour leur permettre de poursuivre leur formation supérieure au Maroc.

Et si l’action du Royaume s’est particulièrement attachée à la question de la formation, aussi capitale soit-elle, les secteurs de l’industrie et du commerce ne sont pas passés au second plan. Pour accompagner les entreprises marocaines et congolaises dans leur développement, une Chambre de commerce et d’industrie Maroc-RDC a été créée le 27 février dernier à Kinshasa.

L’objectif principal de la création de cette structure est notamment de faire connaître davantage les potentialités d’échanges commerciaux et d’investissements entre la RDC et le Maroc, de servir d’intermédiaire entre les professionnels marocains et leurs homologues congolais, et d’œuvrer pour la promotion des relations d’affaires entre ses membres.

De même, dans un message de félicitations adressé le 30 juin dernier au président Félix Tshisekedi, à l’occasion de la fête nationale de la RDC, SM le Roi Mohammed VI a saisi cette opportunité pour « réitérer sa ferme détermination à poursuivre l’action commune afin de renforcer le partenariat maroco-congolais et d’en faire un exemple de coopération réussie entre les deux pays africains ».

« Le Maroc est déterminé à partager ce qu’il a, sans ostentation, avec la RDC. C’est un pays avec lequel nous sommes liés par des relations historiques de fraternité. Mon souhait est de voir ces relations propulsées à un niveau plus élevé afin de répondre aux attentes des deux peuples frères », a confié à la MAP, l’ambassadeur du Maroc en RDC, Rachid Agassim.

Le Maroc est un acteur économique de premier plan en Afrique. Depuis l’an 2000, il a conclu, dans différents domaines de coopération, près d’un millier d’accords avec les pays africains. Avec cette orientation en faveur de l’Afrique, le Royaume est résolu à approfondir ses relations avec la RDC, avec laquelle il est déjà lié par des liens historiques de fraternité africaine et de solidarité agissante.

En termes de perspectives de coopération, un travail a été établi par l’ambassade du Royaume à Kinshasa avec les partenaires congolais pour la tenue de la commission mixte de coopération, qui va imprimer une nouvelle impulsion aux relations bilatérales et permettre de développer différents aspects de la coopération. Ce projet a été très bien accueilli par les responsables congolais, qui sont convaincus que le Maroc est un partenaire fiable et un modèle de développement adapté à la réalité africaine.

Dans la même catégorie