ACP L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration AIP Côte d’Ivoire/ Don de kits d’accouchement aux mamans de la maternité du CHU de Yopougon MAP La Chambre des représentants poursuit l’institutionnalisation de la coopération avec les parlements africains sur la base d’une diplomatie solidaire (M. El Malki) ACP RDC: Les travaux de réparation des dragues d’Inga presque terminés, selon l’Ir Ngoyi AIP Côte d’Ivoire-PS Gouv 2019-2020/ Les villes doivent se soutenir dans leur développement (Ministre) ACP RDC: Trois missions d’observation électorale recommandent la révision de la loi électorale MAP Attaque contre une église dans le nord du Burkina Faso: trois morts ACP RDC: La DGM accorde deux mois aux étrangers en séjour irrégulier en RDC pour se mettre en ordre AIP Côte d’Ivoire/ Célébration éclatée des festivités socio-culturelles dans les maternelles de l’IEP de Niakara ACP Entrée en fonction du chef de la maison civile du Président de la République

Le Maroc et le Gabon, des alliés de longue date unis par des relations politiques exceptionnelles qui ne se sont jamais démenties


Par Salah AOUNI

Rabat, 04 juin 2015 (MAP) – Le Maroc et le Gabon, pays frère où SM le Roi Mohammed VI est attendu en visite de travail et d’amitié, dernière étape d’une tournée africaine qui a mené le Souverain au Sénégal, en Guinée-Bissau et en Côte d’Ivoire, entretiennent des relations politiques séculaires et profondes frappées du saut de l’amitié et de la fraternité.

La nouvelle visite royale à Libreville, la septième du Souverain en terre gabonaise depuis son accession au trône de ses glorieux ancêtres, constitue un jalon supplémentaire et significatif dans l’évolution de ces liens multiséculaires qui reflètent une longue histoire de coopération bilatérale.

En effet, les relations inébranlables unissant les deux pays et qui ne se sont jamais démenties, dynamisées par une coopération agissante et d’un partenariat solidaire, sont citées en exemple sur le plan continental et illustrent parfaitement la politique de coopération Sud-Sud, érigée en choix stratégique par le Royaume.

L’axe Rabat-Libreville constitue aussi le modèle performant d’une coopération fructueuse à tous les niveaux et le reflet sincère de l’implication concrète du Royaume dans le processus de développement durable et socioéconomique de ce pays ami et frère. L’exemplarité des liens qui unissent les Chefs d’Etats des deux pays, tissés dans la dynamique tracée par leurs prédécesseurs, Feus SM Hassan II et Haj Omar Bongo, est une réalité qui se passe de toute réserve, confortée par une convergence de vue basée sur la concertation de leurs positions sur plusieurs questions au niveau international ou régional, tant sur le plan bilatéral qu’au sein du Conseil de sécurité ou d’autres organisations internationales.

La République gabonaise demeure ainsi un allié de toujours pour le Royaume, en témoigne son soutien total et inconditionnel à la marocanité du Sahara et au projet marocain d’autonomie dans ses provinces du sud, en tant que solution juste et crédible à ce différend artificiel.

Cette convergence de vues constante permet aux deux pays de mieux défendre leurs intérêts communs ainsi que les valeurs universelles mondialement reconnues, dans le monde entier en général et en Afrique plus particulièrement.

Ces relations ont connu au cours des dernières années un essor particulier grâce à la volonté et à l’engagement des deux Chefs d’Etat, à la faveur de la dynamique des échanges de visites, lesquelles offrent à chaque fois le cadre idoine pour la consolidation des liens unissant les deux pays et tirent vers le haut tout type de relation constructive.

SM le Roi Mohammed VI et le président Ali Bongo Ondimba n’ont eu de cesse de réitérer leur volonté commune de maintenir cette synergie vertueuse qui ouvre des horizons prometteurs pour les deux pays ainsi que pour leurs régions respectives.

Sur le plan multilatéral, l’engagement permanent du Maroc aux côtés des pays africains repose également sur une histoire commune et des aspirations partagées pour une Afrique unie et déterminée à s’affranchir de ses maux et à assurer un lendemain meilleur pour ses populations.

Des valeurs et principes que partagent et promeuvent le Royaume et la République gabonaise, soucieux de stimuler les espoirs et les ambitions de tout un continent pour le développement et la prospérité, dans un esprit de paix, de coopération, de dialoguer et de partage de projets et de visions d’avenir.

Le Royaume défend également sans relâche les causes justes de l’Afrique dans ses rapports avec l’Europe, à laquelle il est lié par un Statut avancé, mais aussi au sein de toutes les organisations et instances internationales, pour que la voix du contient soit mieux écoutée et que les préoccupations de ses populations soient prises en compte.

Forts de cet esprit fédératif et convaincus de la pertinence de leur stratégie, les deux pays ont décidé, à l’occasion de la dernière visite de SM le Roi à Libreville, de la relance des travaux de la grande commission mixte, laquelle a aussitôt tenu sa 6è session en septembre 2104, permettant la signature de plusieurs accords supplémentaires voués à raffermir et à perpétuer davantage la solidité et la profondeur des liens bilatéraux.

Conformément à la vision clairvoyante de SM le Roi, cette réunion de haut niveau a offert aux responsables et opérateurs économiques marocains et gabonais l’opportunité de se retrouver pour poursuivre et approfondir le dialogue à plus d’un niveau et de dessiner de nouveaux contours d’une coopération bilatérale voulue agissante, stratégique et exemplaire à tous les niveaux.

Cette dynamique s’est également illustrée par la création en 2014, au sein de la Chambre des représentants, du groupe d’amitié parlementaire maroco-gabonaise en vue d’une meilleure concertation, dans le cadre de la diplomatie parallèle.

C’est toute la philosophie de la diplomatie marocaine, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, de faire du partenariat stratégique avec les pays africains un choix irréversible, en lui conférant un contenu substantiel en matières politique, économique et commerciale, à coups de conventions et accords intergouvernementaux, ou entre public et privé ou privé-privé.

Le nouveau déplacement du Souverain en terre gabonaise vient donc confirmer une fois de plus le grand intérêt qu’accorde SM le Roi Mohammed VI au développement et à l’enrichissement des relations de coopération bilatérale avec le Gabon et, à travers ce pays frère et ami, à l’attachement renouvelé du Maroc au continent africain, à son développement social et humain et à son intégration.

SI—BI.
HA.

Dans la même catégorie