APS MOUSSA BALDÉ : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’ APS SIGNATURE DE PROTOCOLES D’ACCORD POUR RENFORCER LA COOPÉRATION GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results

Le Maroc et le Portugal partagent une vision convergente sur le développement et le devenir de l’Afrique (ambassadeur)


  23 Décembre      22        Coopération (1210), Politique (14231),

   

Lisbonne, 23/12/2020 (MAP) – Le Maroc et le Portugal partagent une vision convergente sur le développement et le devenir de l’Afrique, a souligné l’ambassadeur du Maroc à Lisbonne, Othmane Bahnini.

«La position géographique et stratégique unique des deux pays, en tant que trait d’union entre deux continents et les liens étroits avec les pays africains nous invitent tout particulièrement à agir ensemble », a affirmé M. Bahnini dans une interview à la revue portugaise «País Economico».

Interrogé sur les perspectives d’une action commune en faveur de l’Afrique au cours de la présidence portugaise de l’Union européenne durant les six premiers mois de 2021, l’ambassadeur a affirmé que «le Maroc et le Portugal se distinguent par une vocation commune, des liens forts et des relations denses avec de nombreux pays africains et cette vocation se traduit, dans les faits, en plaçant l’Afrique comme une priorité dans nos politiques étrangères ».

La priorité accordée par le Portugal à l’Afrique dans son programme de présidence de l’UE lui confère, a-t-il dit, «un rôle central dans l’élaboration de la politique européenne envers le continent ».

A ce titre, sous l’impulsion du Portugal, l’Europe avec ses institutions et ses entreprises, peut jouer un rôle important dans le développement de ces relations et l’affermissement d’une stratégie, voire d’un avenir nouveau pour le continent africain, a indiqué M. Bahnini.

Il a rappelé que le Maroc, grâce à la vision de SM le Roi Mohammed VI, développe depuis plus d’une dizaine d’années une coopération sud-sud solidaire, intense et multisectorielle impliquant les partenaires publics et privés de part et d’autre, et faisant du Royaume le premier investisseur sur le continent.

Cette position, a-t-il expliqué, qualifie le Maroc pour être le partenaire de choix du Portugal, ou tout autre pays européen, pour envisager une coopération triangulaire mutuellement bénéfique.

S’agissant des relations bilatérales, l’ambassadeur a indiqué que le Maroc et le Portugal ont, tout au long de leur histoire commune, construit sereinement une relation solide, basée sur la compréhension et la prise en compte des intérêts mutuels.

«La densité et la diversité de ces relations, ainsi que les mécanismes de consultation mis en place ont conféré le caractère exceptionnel à la relation entre nos deux pays », a-t-il dit, notant que «la 14ème réunion de haut niveau sera l’occasion de reconfirmer la solidité des liens qui nous unissent ».

«Qui dit renforcement des liens dit renforcement des liaisons et l’une des actions phares à laquelle j’accorde une importance prépondérante est la concrétisation des liaisons stratégiques, telles que celle de l’énergie, par le biais de l’interconnexion directe entre nos deux pays, et celle maritime, par l’établissement d’une ligne maritime directe entre un port du Portugal et un port marocain. De plus, cette rencontre prévoit la signature de plusieurs accords couvrant divers domaines politique, économique et culturel », a affirmé M. Bahnini.

Évoquant par ailleurs les derniers développements de la question du Sahara, l’ambassadeur a souligné le climat de stabilité, de développement et l’épanouissement des populations de cette région.

«Depuis 45 ans, le Maroc a tout mis en œuvre pour mettre cette région au même niveau de développement que le reste des provinces du Royaume en la dotant d’infrastructures, routes, ports, aéroports, stations de désalinisation et autres aux standards internationaux », a rappelé M. Bahnini.

Le Maroc, a-t-il poursuivi, a investi également dans les secteurs de l’éducation et de la santé et a développé des pôles économiques importants dans les secteurs de la pèche, de l’agriculture et de l’écotourisme, sources d’emplois pour les jeunes de la région.

Et d’ajouter que le Royaume prévoit pour ses provinces du sud un avenir radieux, rappelant que SM le Roi avait annoncé le 6 novembre dernier, à l’occasion de la célébration du 45ème anniversaire de la Marche verte, un programme ambitieux avec le développement d’une véritable économie maritime axée sur la promotion du secteur de la pêche, le dessalement de l’eau de mer, l’exploitation des énergies renouvelables d’origine éolienne ou hydrolienne et la relance du secteur touristique dans la région pour que celle-ci s’affirme comme une véritable destination du tourisme balnéaire.

Dans la même catégorie