ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

Le Maroc, pays le plus stable du monde arabe et d’Afrique grâce à la dynamique réformatrice impulsée par SM le Roi (journal canarien)


Rabat – Le Maroc est le pays le plus stable du monde arabe et de l’Afrique grâce à la dynamique de réforme et de développement impulsée par SM le Roi Mohammed VI depuis son accession au Trône, écrit le journal canarien Diario de Avisos.

Dans un article intitulé « la stabilité du Maghreb : le modèle marocain », publié à l’occasion de la célébration du 17ème anniversaire de la Fête du Trône, le quotidien souligne que le Royaume a engagé, sous le leadership de SM le Roi, une série de réformes politiques et sociales d’envergure dans le cadre d’un véritable processus de développement et de modernisation.

« Le Maroc a connu durant les deux dernières décennies une transformation exceptionnelle qui a permis de moderniser son économie, ses infrastructures et sa société », relève le journal, notant que le Souverain veille personnellement au suivi de cette dynamique dans les différentes régions à travers le lancement et surtout la mise en œuvre des divers projets de développement.

Selon Diario de Avisos, le règne de SM le Roi Mohammed VI est marqué par une accélération des chantiers de développement et de consécration de l’Etat de droit en dépit d’un contexte régional et continental mouvementé et instable. Les projets initiés, poursuit le journal, ont été confortés par l’adoption de la nouvelle Constitution de 2011 et l’organisation d’élections législatives, régionales et communales libres et transparentes.

Ces acquis démontrent que le Maroc s’est engagé dans un processus démocratique irréversible, a souligné la publication, mettant l’accent également sur les réformes ayant permis la promotion du pluralisme politique, des droits humains et des droits de la femme à la faveur de la promulgation du Code de la famille, « une expérience unique dans le monde arabo-musulman ».

Le quotidien a en outre mis en avant les réformes phares réalisées dans les domaines économique et sociale, particulièrement l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), un modèle qui a montré son efficience en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Par ailleurs, Diario de Avisos a mis en évidence le rôle que joue le Maroc dans la lutte contre le terrorisme et la radicalisation, selon une approche globale incluant réforme du champ religieux, développement humain, éducation et culture, afin de barrer la route aux discours extrémistes.

HE–CB

Dans la même catégorie