APS LE SÉNÉGAL A ACCOMPLI DES ‘’PROGRÈS NOTABLES’’ EN TERMES D’ACCÈS (PCA COSYDEP) APS CAN 2019 : BLESSÉ, SALIF SANÉ FORFAIT POUR LE RESTE DU PREMIER TOUR APS MAMADOU TALLA DANS UNE ’’DYNAMIQUE DE COLLABORATION DANS DES CADRES STRUCTURÉS’’ MAP Assassinats politiques en Éthiopie: Le chef de la sécurité de la région Amhara tué par balle (EBC) NAN U.S invests $400m fighting HIV/AIDS in Nigeria – NACA DG NAN Navy urges media practitioners to be objective, professional in news reportage NAN Banditry: VGN deploys 4,500 members in Kebbi APS LA COSYDEP EST UNE ORGANISATION ’’INCONTOURNABLE’’ (PCA) APS CAN 2019 : KRÉPIN DIATTA ET CISSÉ SUR LE PROCHAIN MATCH CONTRE LES FENNECS APS MAIRIE DE DAKAR : 1, 3 MILLIARD CONSACRÉ À LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN 2018-2019 (RESPONSABLE)

Le Maroc poursuivra ses efforts en faveur du renforcement de l’autonomisation économique de la femme marocaine (Mme Basima El Hakkaoui)


Rabat, 03/05/2017 (MAP), Le Royaume poursuivra ses efforts en faveur du renforcement de l’autonomisation économique de la femme marocaine et la création d’un environnement favorable à l’exercice de ses actions aussi bien au niveau du secteur public que celui privé, a relevé, mercredi à Marrakech, la ministre de la Famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, Bassima El Hakkaoui.

S’exprimant à la cérémonie d’ouverture du 3-ème Forum « East West and Africa Women Initiatives » (EWA), Mme El Hakaoui a fait savoir que le Royaume continuera de soutenir l’entreprise féminine à travers la mise en œuvre de plusieurs programmes de soutien en partenariat avec plusieurs acteurs relevant de la société civile, du secteur public et privé.

Elle a, à cet effet, noté que le prix d’excellence pour la femme marocaine « Tamayouz » vise à mettre en valeur la femme marocaine dans tous les secteurs où elle opère et de manière à encourager les différentes initiatives.

Mme El Hakkaoui a, en outre, mis l’accent sur le plan gouvernemental pour l’égalité « Ikram » qui veille à garantir et à institutionnaliser l’égalité homme-femme, ainsi qu’à l’intégrer dans les politiques publiques et les multiples programmes de développement afin de promouvoir l’autonomie des femmes sur les plans social, économique et du leadership politique, précisant que le gouvernement s’apprête à lancer « Ikram 2 », pour la période 2017-2021 selon la même approche participative avec l’ensemble des parties concernées.

Dans un cadre lié, Mme El Hakkaoui a estimé que la thématique choisie pour cette troisième édition constitue un appel à l’ensemble des femmes en Afrique et ailleurs pour davantage de créativité et innovation dans les différents secteurs d’activité en l’occurrence les métiers d’avenir, les nouvelles technologies, le développement durable et les énergies alternatives.

La rencontre constitue aussi, selon la responsable, une occasion idoine pour examiner de près les progrès réalisés en matière de la coopération Sud-Sud et évaluer les différents acquis enregistrés.

La ministre a, de même, évoqué la place de choix que consacre le Royaume dans le cadre de ses stratégies à l’Afrique, précisant que le retour du Maroc à l’enceinte de l’Union africaine vient consolider davantage son engagement en faveur du développement du continent.

Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI sous le thème « le rôle de la femme dans l’innovation et la création dans l’industrie et l’économie et son impact sur la dynamique de l’unité africaine », le 3è Forum « EWA-East West and Africa Women Initiatives », qui se tient du 03 au 07 courant réunit des femmes décideurs et chefs d’entreprises de l’Est et de l’Ouest du continent africain et met un accent particulier sur le rôle central de la femme dans la dynamique de développement en Afrique.

Cette édition, placée sous la présidence effective de SAR la princesse Lalla Meryem et de SAR la princesse Taghrid Mohamed Bin Talal, présidente du Forum, se tient à Marrakech dans une conjoncture hautement symbolique, marquée par le retour du Royaume au sein de sa famille naturelle, l’Union africaine (UA).

Le Forum de Marrakech sera couronné par l’adoption de plusieurs recommandations portant notamment sur le rôle de la femme africaine dans l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de développement basés sur l’innovation et la création.

Outre les rencontres B to B, les travaux du Forum portent sur cinq thématiques à savoir « le rôle de la femme dans l’innovation et la création (témoignages de femmes ) », « le rôle de la femme dans le réseautage et la communication au niveau national et international », « horizons de la coopération économique pour la femme africaine depuis le retour du Maroc à l’UA », « le rôle de la femme contre la violence » et « le rôle de l’Agence marocaine de coopération internationale et son impact sur l’émancipation des jeunes dans l’économie ».

Dans la même catégorie