AGP CAN 2019 : Naby Keita « récupère bien » d’après l’entraineur de Liverpool AGP Labé : deux présumés voleurs de bétails arrêtés par le commissariat central de police AGP Mamou : un accusé écope de 5 ans de réclusion criminelle AIP Côte d’Ivoire/ Un prix lancé pour récompenser des femmes de médias AIP Côte d’Ivoire/ Le ministre Abinan dévoile des projets sociaux pour les retraités et travailleurs AIP Côte d’Ivoire/Abidjan va abriter une journée du changement climatique et de la croissance verte ACP Le désenclavement de la province du Haut Lomami évoquée à la Présidence de la République ACP Dix-neuf étudiants stagiaires de l’IFASIC saluent l’encadrement des journalistes de l’ACP ACP Les précisions de l’armée sur certaines images circulant sur les réseaux sociaux ACP Le Président Félix Tshisekedi à l’investiture de son homologue Cyril Ramaphosa à Pretoria

Le Maroc progresse de huit places dans l’Indice mondial de l’innovation 2015 (rapport)


Rabat, 17 sept. 2015 (MAP) – Le Maroc a gagné huit places dans le classement de l’Indice mondial de l’innovation 2015 publié jeudi par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l’Université Cornell et l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD).

Le Royaume, 78ème sur 141 pays, enregistre un score moyen de 33,19 points lui permettant de se positionner avec la Tunisie au peloton de tête à l’échelle de l’Afrique du Nord.

Selon les auteurs du rapport, le Maroc fait partie des pays aux revenus moyens qui continuent à faire mieux d’année en année en matière d’innovation compte tenu de leur niveau de développement.

Se félicitant de « l’amélioration notable » réalisée par le Royaume sur divers créneaux de mesure de l’innovation, l’OMPI relève notamment la gestion de plus en plus efficace des dépenses publiques par élève dans le secteur de l’éducation, particulièrement l’enseignement secondaire. « Ces progrès sont le principal facteur à l’origine de la bonne performance du pays en matière de promotion du capital humain et de la recherche », explique le rapport.

En Afrique du nord, de nombreuses économies riches en ressources dans la région ont commencé à se diversifier et à stimuler l’innovation dans de nouveaux secteurs, soulignent les auteurs de l’étude. Cette richesse a permis à l’Arabie Saoudite (43e), aux Emirats arabes unis (47e) et au Qatar (50e) de faire mieux que les autres au niveau de la zone MENA.

Sur le plan international, la Suisse est la championne du monde de l’innovation, devant des pays comme la Suède, les Pays-Bas et les Etats-Unis, sachant que le Royaume-Uni a nettement progressé en passant de la 10ème place en 2011 à la deuxième cette année.

Parmi les dix premiers, on trouve au 6e rang la Finlande, suivie de Singapour, de l’Irlande, du Luxembourg et du Danemark, alors que l’Allemagne se classe douzième.

« Les pays européens dominent car ils bénéficient de bonnes conditions-cadres dans trois domaines: une législation davantage tournée vers l’avenir, des entreprises qui ont les moyens de mieux anticiper les nouvelles réglementations et une meilleure harmonisation de la réglementation », selon Johan Aurik, président du conseil d’administration du cabinet AT Kearney associé à cette étude.

Publié chaque année depuis 2007, l’Indice mondial de l’innovation se veut un précieux outil de comparaison pour les chefs d’entreprise, les décideurs et les autres parties intéressées qui tentent de se faire une idée de la situation de l’innovation dans le monde.

CB—BI.
KJ.

Dans la même catégorie