AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes APS LA JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA CÉLÉBRÉE AU MONUMENT DE LA RENAISSANCE

Le Maroc, seul pays africain à développer une médecine des gens de mer


  27 Octobre      23        Photos (4242), Santé (8150),

   

Agadir, 27/10/2020 (MAP)-Le Maroc est le seul pays en Afrique ayant développé une médecine des gens de mer, parallèlement au programme de réalisation des antennes médicales dans les principaux ports du Royaume, a indiqué mardi à Agadir, le directeur de la formation maritime, des gens de mer et du sauvetage au sein du département de la pêche maritime, Ahmed El Kohen.

« Ces antennes ont pour mission principale l’exercice de la médecine d’aptitude à la fonction de marin pêcheur, les premiers soins et la prévention contre les maladies professionnelles », a relevé le responsable dans une allocution, lue au nom de la secrétaire générale du département, Zakia Driouich, à l’occasion du lancement d’un projet sur la santé sexuelle et reproductive des gens de la mer.

“Ce projet novateur, mis en place, à l’initiative de l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et financé par le gouvernement japonais, souhaite offrir aux marins pêcheurs et leurs familles l’accès à des services de soins de santé et contribuer à la prévention contre les difficultés sociales liées au genre” s’est réjoui, M. El Kohen, relevant à la même occasion que le département de tutelle a toujours placé l’élément humain au cœur de sa stratégie de développement et ce pour lutter contre la précarité et offrir aux professionnels du secteur des conditions de travail meilleures et une vie décente.

Le directeur a aussi passé en revue, les différents projets socio-économiques réalisés en faveur de cette catégorie sociale, aussi bien pour les femmes que pour les hommes, entre autres, la généralisation de la couverture sociale et médicale, l’obligation de souscrire à une assurance contre les risques d’accident ou de maladie pour l’ensemble de l’équipage, ainsi que l’appui de coopératives professionnelles pour améliorer la rentabilité et la productivité des pêcheurs.

Le département, ajoute-t-il, veille aussi à assurer la formation aux marins, en vue de leur permettre d’évoluer dans leur carrière et accéder à des postes de responsabilité au bord des unités de pêche. Des sessions de vulgarisation et des campagnes médicales sont réalisées, également, pour mieux connaître l’activité de cette catégorie.

Pour sa part, l’ambassadeur du Japon au Maroc, Takashi Shinozuka a relevé que le projet de la Japanese Trust Fund (JTF) intitulé “Marins et pêcheurs: Entre violence basée sur le genre et accès aux services de santé sexuelle et reproductive” vise à accompagner les associations membres de la Fédération internationale de planification Familiale pour la promotion des services de santé sexuelle et reproductive en Afrique et en Asie.

S’étalant sur une période de deux ans ( 2020-2022) le projet cible les marins et pêcheurs du port d’Agadir et vise à accroître l’accès de 14.000 travailleurs dans ce secteur, aux services de la santé sexuelle et reproductive, et contribuer à la réduction de la violence basée sur le genre à travers la disponibilité des services de soins et de réadaptation (SSR), l’accès à l’information, le soutien psychologique et le plaidoyer en faveur de l’adoption de politiques à même d’améliorer les conditions de travail, a expliqué le diplomate dans son intervention.

M. Shinozuka a salué les efforts remarquables mis en place par le Royaume en matière de droits de la femme et d’amélioration des conditions de travail des pêcheurs et ce sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

De son côté , la présidente déléguée de l’AMPF, Latifa Jamai a relevé qu’il a été procédé, dans le cadre de ce projet, à l’équipement de l’infirmerie du port d’Agadir en moyens de diagnostic et prévoir son équipement en moyens de déplacements sur les sites de pêches.

“Un logiciel de dépistage de la violence basée sur le genre ainsi que des espaces de méditations ont été mis à la disposition des gens de mer et leurs familles”, a fait savoir Mme Jamai, notant que des consultations médicales sont, également, disponibles et des médicaments dans la mesure de possible.

De même, des ordinateurs portables ont été remis pour quelques coopératives de pêcheurs, prêtes à accompagner dans le dépistage de la violence et l’appui psychologique des gens de mer, s’est-elle félicitée.

Créée en 1971, l’AMPF, dont SAR la Princesse Lalla Meryem est Présidente d’honneur, est reconnue d’utilité publique depuis 1972.

L’AMPF a déjà bénéficié d’un projet similaire, relatif à l’accès aux services de SSR et VIH pour les ouvriers/ères agricoles, à travers l’organisation de caravanes médicales durant la période entre 2017-2019.

Dans la même catégorie