APS Coupe du Sénégal : Le Casa Sports domine Lusitana et conserve son trophée APS La caravane de présentation du trophée de la CAN à Kaffrine, lundi ACP Le Franc congolais stable sur le marché bancaire ACP Les questions liées à l’opérationnalisation de l’usine précurseur des batteries électriques évoquées au ministère de l’Industrie APS Kaolack : le projet « Cissplaza » va générer 2000 emplois (promoteur) APS Une centrale de production de l’électricité à partir des déchets en gestation, prévue à Kaolack ANP Le Mouvement des Jeunes pour le Développement et l’Education Citoyenne (MOJEDEC) tient son Assemblée générale à Niamey ANP La fondation Noor fait don de 5 Ambulances, d’équipements médicaux et des produits pharmaceutiques pour la région de Diffa ANP Le parlement de la CEDEAO adopte le rapport pays de la Sierra Leone sur la mise en œuvre des textes communautaires ANP lancement des travaux de construction des classes par la Première Dame Hadiza Bazoum

Le ministère de la Santé se dit prêt à riposter en cas d’épidémie après le SIMEX à Aboisso


  18 Juin      42        Santé (13158),

   

Aboisso, 18 juin 2022 (AIP)-Le  directeur général de l’Institut national d’hygiène publique (INHP), Pr Bénié Bi Vroh Joseph, a fait savoir, vendredi 17 juin 2022,  que le ministère en charge de la santé a les potentialités pour riposter « rapidement et efficacement » aux urgences sanitaires surtout en termes de coordination des interventions, de planification et de communication,  lors de la clôture de l’exercice de simulation fonctionnel axé sur l’outil de gestion des opérations logistiques de riposte aux crises sanitaires dénommées SIMEX, tenu à Aboisso.

Selon le Pr Bénié Bi, qui représentait le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle,  cet exercice de simulation a permis de renforcer les capacités de réponse et d’améliorer les compétences pour la détection précoce des problèmes de santé publique au sein des populations tant animales que  humaines.

Le SIMEX, a-t-il fait savoir, a également permis de tester la fonctionnalité du Playbook, un outil de la gestion de la logistique d’urgence.

Le directeur général de l’INHP a remercié le partenaire que constitue le Programme alimentaire  mondial (PAM) pour son appui « inestimable » au déroulement de l’exercice et au renforcement du système sanitaire en général.

Pour directeur pays du PAM, Ussama Osman, cette action  du PAM fait partie des actions que mène l’organisation en vue de soutenir les systèmes sanitaires des différents pays. Il  s’est agit pour le SIMEX d’apporter l’expérience de gestion de la logistique du PAM au système de santé de Côte d’Ivoire.

Le préfet du département d’Aboisso, Coulibaly Gando,  s’est réjoui que cet exercice ait permis de tester la capacité de réaction du centre régional des opérations d’urgence de santé publique (CROUSP) du Sud-Comoé installé depuis plusieurs mois, estimant que cet exercice rassure.

Pendant cinq jours, Il s’est agi donc, à travers cet exercice, de former les acteurs impliqués dans la gestion des urgences, d’appliquer les procédures de la chaine d’approvisionnement d’urgence, de tester l’outil PlayBooK dans la préparation et la riposte aux crises sanitaires, de tester le plan de contingence lié à l’urgence identifiée, de faire des recommandations pour combler les gaps.

Le SIMEX a ouvert lundi et a pris fin vendredi.  Il avait été précédé du 07 au 10 décembre 2021, d’un atelier  de formation sur l’outil PlayBook de la chaîne d’approvisionnement d’urgence organisé par le PAM à Yamoussoukro, a-t-on appris.

Dans la même catégorie