MAP CHAN des joueurs locaux (3è journée/Groupe C) : Le Maroc bat l’Ouganda (5-2) et passe en quarts de finale MAP Nigeria : Buhari remplace les principaux chefs de l’armée MAP L’accélérateur marocain « La startup Factory » reçoit le Label AFRIC’INNOV APS COVID-19 : A FATICK, LES DOUANES SE MOBILISENT CONTRE TOUT TRAFIC ILLICITE DE DOSES DE VACCINS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les retraités de la CGRAE se forment pour l’amélioration de leurs conditions de vie AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Plus de 850 personnes bénéficient du FASI dans la région du Worodougou AIP Côte d’Ivoire – AIP/ 53 personnes recrutées pour les THIMO à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Des intrants biologiques à la disposition des agriculteurs de Korhogo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Urbanisme: Koné Bruno annonce la restructuration de cinq quartiers précaires d’Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lutte contre le Covid-19 : 85 voyageurs interceptés et refoulés aux portes d’Odienné

LE MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR DÉCLARE AVOIR INSTALLÉ 350 PARATONNERRES EN 2020


  10 Décembre      12        Société (27816),

   

Dakar, 10 déc (APS) – Le ministère de l’Intérieur déclare dans un rapport de l’Assemblée nationale avoir installé 350 paratonnerres dans les 14 régions du pays, cette année.

Cette assurance a été donnée à une commission parlementaire par le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, lors d’une réunion en prélude à l’examen du budget prévu pour ce département ministériel en 2021.

Selon le rapport, ce ministère chargé de la sécurité publique a prévu 510 millions de francs CFA pour protéger de la foudre les bâtiments publics et les habitations, au cours de l’an prochain.

Antoine Félix Abdoulaye Diome a promis l’achat de 121 poteaux et bouches d’incendie destinés aux marchés, en 2021.

Les crédits de paiements alloués au ministère de l’Intérieur pour son budget de l’année prochaine s’élèvent à 130 milliards de francs CFA.

Le montant prévu pour les autorisations d’engagement de ce département ministériel est de 337,6 milliards.

Le projet de budget du ministère de l’Intérieur a été examiné et adopté à huis clos par les députés, en raison de la pandémie de Covid-19.

La maladie à coronavirus a coûté la vie, mercredi, à la députée Marie-Louise Diouf, une élue de Grand-Yoff (banlieue de Dakar) et de la coalition Benno Bokk Yaakaar (majorité), selon Abdou Mbow, le premier vice-président de l’Assemblée nationale

Dans la même catégorie