APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Le ministère des sports souhaite une situation profitable au football ivoirien


  8 Janvier      12        Sport (4982),

   

Abidjan, 08 jan 2021 (AIP)- Le ministère des sports ivoirien dit prend acte de la décision de la Fédération internationale de football association (FIFA), de mettre sous normalisation la Fédération ivoirienne de football (FIF) et émet le vœu que cette situation soit éphémère mais profitable au football ivoirien.

« A vous qui êtes propriétaires, acteurs de cette faîtière, de cette fédération, mon premier vœu c’est que vous soyez dans les dispositions d’esprit de faire en sorte que ce qui vous arrive, s’arrête rapidement », a dit le ministre Danho Paulin, jeudi 07 janvier 2021, à l’amphithéâtre du ministère des Affaires Étrangères à Abidjan, lors d’une rencontre avec les acteurs du football local pour leur exprimer ses vœux relativement à la situation qui prévaut au niveau de la faîtière.

M. Danho a expliqué avoir mesuré l’ampleur de la situation et tiré les conséquences qui en découlent à la suite d’une séance d’explication, mardi 5 janvier 2021, avec le président par intérim de la FIF, Déhoulé Omer et sa délégation à son cabinet.

C’est pourquoi, il a souhaité que malgré tout se qui passe, que cette « normalisation » soit éphémère mais profitable à notre pays, à la Fédération mais surtout qu’elle soit efficace pour qu’on ait un retour rapide à la normalité, parce que ça va coûter de l’argent ».

Face à cette situation, le ministre en charge des sports a appelé tous les acteurs à faire preuve de responsabilité, et de lucidité pour que cette page sombre de l’histoire du football en Côte d’Ivoire soit tournée assez rapidement.

Devant les incompréhensions ayant entrainé le blocage du processus électoral sur le renouvellement des organes dirigeants de la Fédération, la FIFA, sur saisine des acteurs locaux ivoiriens, a auditionné les parties impliquées avant de prendre la décision d’installer un comité de normalisation sur une période d’un an en vue de gérer les affaires courantes jusqu’à l’élection des nouveaux membres du comité directeur de la FIF.

Le comité exécutif sortant, par la voix de son directeur exécutif, Sam Etiassé et du responsable juridique, Raux Yao, ont animé une conférence de presse pour annoncer sa décision de saisir le tribunal arbitral du sport (TAS).

(AIP)

Dans la même catégorie