GNA Court remands mason for causing harm to wife GNA Ashanti Police arrests suspected car snatching gang GNA Two separate reports on firearms examination tendered APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE)

Le Ministère du Développement Rural pour un outil adapté aux communautés rurales


  31 Mai      43        Développement durable (3819),

   

Kinshasa, 31 Mai 2018(ACP).- Le Ministère du Développement Rural en collaboration avec le Fonds Mondial pour la nature, a pris l’initiative de concevoir un outil adapté aux communautés rurales, afin de permettre à ces dernières de suivre de manière participative et responsable les avancées vers le développement durable.

Le Ministre du Développement Rural, Justin Bitakwira l’a déclaré à l’ouverture de l’Atelier National de Validation de l’Outil de Suivi Communautaire des Objectifs de Développement Durable (ODD), jeudi à Kinshasa.

Le Ministre Bitakwira, a fait savoir que cette initiative s’inscrit dans le souci d’améliorer le suivi de la mise en œuvre de ce programme, ajoutant que son Ministère a, dans ses attributions la mission d’améliorer le cadre et la qualité de vie de la population rurale par la coordination de toutes les actions de développement dans le milieu rural.

Les travaux de cet atelier qui se dérouleront durant deux jours, ont pour objectif principal, de présenter au public cet outil de suivi communautaire des objectifs de développement durable (ODD)et de formuler les observations et suggestions nécessaires pour son adoption comme un outil de travail de base du ministère du développement rural et de tout intervenant dans le milieu rural.

Le ministre Bitakwira a indiqué que, l’ambition de ce nouveau programme de développement est d’en finir avec la pauvreté, la faim, les discriminations, les inégalités et les dégradations environnementales.

Toutefois, il faut noter d’emblée que l’atteinte de ces objectifs nécessite beaucoup de travail, de discipline, d’abnégation et de sacrifice, de même la mise en œuvre de ce programme appelle à une collaboration permanente entre toutes les entités concernées : le gouvernement, le secteur privé, la société civile, les partenaires techniques et financiers etc.

Il a noté que, cet outil conçu et testé sur le terrain par les experts de l’administration du ministère du développement rural de l’observatoire congolais de développement durable, de la société civile et par ceux du Fonds Mondial pour la nature, est basé sur un système de notation simple et adapté aux communautés locales et doit être au centre de l’action visant à identifier leurs priorités de développement.

Pour la RDC, le programme de développement à l’horizon 2030 constitue une opportunité devant servir de catalyseur des ambitions de l’émergence et de développement du pays. A terme du cadre programmatique actuel, à savoir le document de stratégie de croissance et de réduction de la pauvreté.

D’autre part, le secrétaire général du ministère du développement rural Georges Koshi Gimeya a fait savoir que, l’objet de cette rencontre est la validation d’un précieux outil élaboré par le dit ministère en collaboration avec le fonds mondial pour la nature (WWF)afin de permettre aux communautés locales et aux peuples autochtones d’évaluer de manière participative le progrès réalisé dans la mise en œuvre des objectifs du développement de leurs contrées. Ce qui sans doute garantira une planification locale basée sur des besoins réellement identifiés par la population elle-même a dit le secrétaire général. ACP/Fng/JGD

Dans la même catégorie