APS LES POPULATIONS INVITÉES À S’APPROPRIER SEN’EAU, « UN PATRIMOINE À 55 POUR CENT SÉNÉGALAIS’’ APS MÉDINA BAYE VA CÉLÉBRER LE MAOULOUD DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES (PORTE-PAROLE) APS LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE SAISI DU RAPPORT DE L’IGAJ SUR TÉLIKO APS REPLI DE 2, 5 % DU PIB AU 2E TRIMESTRE (ANSD) APS LES DÉCHETS PLASTIQUES, UNE « MENACE GRAVE » POUR LA PLANÈTE ET LES OCÉANS (PRÉSIDENT CAOPA) APS VERS UN UN GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DU PROJET « DUNDËL SUUF’’ À SÉDHIOU APS LA BAD INTÈGRE LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FORUM MONDIAL SUR L’INVESTISSEMENT (COMMUNIQUÉ) APS GESTION DES ORDURES : LES PRN, UN PARI CONTRE LES ’’DÉPÔTS SAUVAGES’’ MAP Fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie: trois morts MAP UEMOA : la croissance prévue à 1,3% en 2020

Le ministère togolais de l’Enseignement Supérieur lance le TogoRER


  3 Août      103        Education (3568),

   

Lomé, 3 août (ATOP) – Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Pr Koffi Akpagana a lancé, le jeudi 30 juillet à Lomé, le Réseau d’Education et de Recherche du Togo (TogoRER) ;  un réseau de connexion inter établissements à très haut débit qui répond aux exigences actuelles du système éducatif non seulement en terme de bande passante, mais aussi de mise à disposition de ressources scientifiques et pédagogiques appropriées ainsi que de possibilités de coopération scientifique tant sur le plan national qu’international .

La cérémonie de lancement de ce réseau qui « assurera un meilleur devenir de l’enseignement supérieur et de la recherche au Togo », s’est déroulée en présence des ministres Affo-Atcha Dédji et Taïrou Bagbiègue en charge des Enseignements primaire et secondaire et de l’Enseignement technique, des membres du conseil d’administration de TogoRER, des représentants des universités et institutions d’enseignement supérieur du Togo, des enseignants  et autres acteurs du monde éducatif. Elle fait suite au lancement du Réseau d’éducation et de recherche de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (WACREN), le 15 mars 2018 à Lomé, par le Premier ministre, Dr Komi Selom Klassou.

Selon la présidente du conseil d’administration de TogoRER, 2ème vice-présidente de l’Université de Lomé (UL), Mme Kafui Kpégba, un Réseau national d’éducation et de recherche (NREN) est un réseau qui connecte tous les systèmes d’éducation et de recherche de par le monde mais qui est structuré d’abord par pays, ensuite par région et enfin par continent. Celui du Togo, appelé TogoRER, a accès au Réseau mondial (GEANT) grâce à sa connexion au réseau WACREN, a-t-elle fait savoir. TogoRER, d’après Mme Kpégba, a pour objectif de concevoir et mettre en place un réseau sécurisé et à très haut débit qui interconnecte l’ensemble des universités et institutions nationales d’enseignement supérieur et de recherche, les établissements secondaires et primaires du Togo, les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU), les musées, etc et d’accélérer la transformation des réseaux de campus des institutions membres. Il entend également faciliter la recherche collaborative et le partage des savoirs entre chercheurs, entre enseignants, entre étudiants et entre les personnels administratifs et techniques.

Le réseau permettra aussi d’accélérer l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (TICs) pour offrir à tous les apprenants, une chance égale d’accéder à une éducation de qualité.

 

Le réseau TogoRER dispose actuellement de douze sites interconnectés dont huit liaisons actives. Il offre plusieurs avantages aussi bien pour les utilisateurs que pour les institutions. Parmi les avantages offerts aux utilisateurs, l’on peut citer, l’accès facile aux ressources pédagogiques et scientifiques en toute sécurité depuis n’importe quel compte de la planète, la formation à distance, la collaboration scientifique avec des chercheurs d’autres horizons, l’accès à des laboratoires en ligne, la promotion des cours en ligne dans des conditions très satisfaisantes, l’usage de la visioconférence, l’amélioration de la gestion du temps, l’utilisation gratuite du téléphone sur le réseau, la participation aux différents projets de recherche mondiaux et l’accès à eduroam (accès itinérant permanent à internet sans intermédiaire). Quant aux institutions, TogoRER leur permet de disposer de l’infrastructure du réseau pour l’interconnexion (équipements, support de transmission, etc) ; d’améliorer leur gouvernance ; d’avoir  des ressources suffisantes en bande passante internet dédiée (à un tarif très réduit) ; de s’interconnecter au réseau d’éducation et de recherche mondial et de bénéficier de plusieurs services de qualité.

Selon le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, la pertinence et les avantages de l’interconnexion des réseaux nationaux à l’instar de TogoRER pour le Togo, ngREN pour le Nigeria, RENATER pour la France, INTERNET 2 pour les Etats-Unis, qui eux-mêmes sont interconnectés aux Réseaux Régionaux d’Education et de Recherche (RRER) dont le WACREN, ne sont plus à démontrer. Pour Pr Akpagana, « l’idée novatrice de « l’internet académique » devient plus que jamais souhaitable pour l’édification de nos économies du savoir dans le contexte particulier de notre monde globalisé ». Cette perspective devient encore plus pertinente dans le contexte actuel de la pandémie de coronavirus (COVID-19), qui a montré l’importance des cours en ligne, a-t-il ajouté. Le ministre a salué la disponibilité de TogoRER à intégrer dans ses offres, des solutions et des services susceptibles d’accompagner la centaine d’établissements du supérieur sur la voie de la digitalisation de l’enseignement et de la recherche, qui est une nécessité. Pr Akpagana a réitéré l’engagement du gouvernement à continuer de jouer sa partition en lien avec ses partenaires pour permettre à TogoRER en collaboration avec TogoTelecom d’atteindre ses objectifs.

Le directeur général de WACREN, Dr Boubakar Barry et la directrice International et Stratégie à RENATER, Sabine Jaume-Rajaonia, intervenants par visioconférences, respectivement depuis le Sénégal et la France, ont remercié le gouvernement togolais pour les facilités offertes en vue du lancement de WACREN et salué sa contribution financière qui a permis la création de TogoRER le 13 juillet 2012. Ils ont souligné que TogoRER ait un atout considérable pour relever le défi de l’accès à l’enseignement supérieur de qualité avec l’interconnexion des universités et institutions publiques et privées, offrant ainsi, entre autres, la possibilité des cours en ligne.

ATOP/MEK/OAF

Dans la même catégorie