MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Le ministre Assouma s’imprègne des difficultés des femmes des marchés de Natitingou et de Djougou


  14 Août      10        Economie (9786),

   

Porto-Novo, 14 Août (ABP) – La ministre de l’industrie et du commerce du Bénin Sahadiya Assouma, est allé constater ce jeudi la reprise des activités commerciales sur les nouveaux sites de relogement des usagers du marché central de Natitingou et s’assurer du niveau d’avancement des travaux de construction et de modernisation dudit marché.
Accompagnée de son directeur de cabinet, du premier adjoint au maire de Natitingou et de la présidente des femmes du marché, la ministre de l’industrie et du commerce après avoir sillonné les trois nouveaux sites de relogement des usagers du marché de Natitingou, s’est dite heureuse de remarquer qu’il n’y a pas de problème de place sur ces sites. Elle a par ailleurs déploré l’incivisme de certaines commerçantes, qui sous-prétexte de la mévente laissent les hangars à elles attribués par la mairie vide, pour s’agglutiner au bord des voies.
« Je suis satisfaite d’être venue au contact de la réalité et pouvoir corriger très rapidement ce qu’il faut corriger et ajuster ce qui est ajustable. Je suis également satisfaite de venir écouter les femmes pour pouvoir prendre en compte leurs préoccupations et des solutions sont en train d’être trouvées avec la mairie pour ce qui concerne l’eau, l’électricité », a rassuré la ministre.
L’autorité ministérielle a aussi indiqué le caractère ultramoderne du marché en construction. « C’est une opportunité unique d’avoir des infrastructures de cette qualité à Natitingou, et c’est novateur parce que ça permet de mettre chaque produit à sa place et pouvoir vendre mieux et révolutionner positivement le commerce », a-t-elle confié.
Selon le premier adjoint au maire de Natitingou, sur 1600 personnes enregistrées par la mairie 1375 ont été relogées dans les 1300 hangars construits par l’entreprise en charge du relogement. « Nous sommes en train d’apprêter un autre site qui va recevoir 466 personnes et nous tendons la main au gouvernement pour qu’il nous aide à faire des hangars sur ce site », a plaidé Clément Ayémona.
Il faut noter que la ministre de l’industrie et du commerce était aussi ce mercredi à Djougou où elle s’est imprégnée des difficultés auxquelles les femmes du marché font face sur le nouveau site de relogement et constatée par la même occasion le niveau d’avancement des travaux de construction du nouveau marché de Djougou.

Dans la même catégorie