ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

Le ministre Bamboka pour la gestion rationnelle des centres et instituts de recherche en RDC


Kinshasa, 03 avril 2017 (ACP). – Le ministre de la Recherche scientifique et technologique, Pierre-Castro Bamboka, a exhorté lundi,  dans son cabinet de travail à Kinshasa, les responsables des centres et instituts de recherche à s’impliquer pour une gestion rationnelle de ces établissements.

Réagissant  sur leur fonctionnement et gestion dans l’ensemble   des provinces  par rapport aux états de lieu et  à un audit diligenté dans quelques centres,  le ministre Bamboka  a relevé  certains faits qui gangrènent  ce secteur, notamment  le manque de financement et des frais  d’interventions scientifiques , l’opacité dans la gestion des  subventions leur allouées par l’Etat et le manque de collaboration  dans l’exploitation  des résultats de recherche.

Il a également  déploré le non fonctionnement des deux organes importants  de contrôle  dans  la recherche  scientifique à savoir : le Conseil national scientifique et le Comité national de suivi de gestion  nucléaire, dû à un manque de contribution de différents centres et instituts de recherche, invitant les membres du comité de gestion à contribuer pour le fonctionnement de ces deux structures.

Il a aussi  réaffirmé son engagement à poursuivre son plaidoyer auprès du gouvernement pour soutenir ce secteur disposant d’énormes potentialités qui, une fois exploitées, sont capables  de  soutenir   la vision de la révolution de la modernité et de l’émergence du Congo prônée par le Chef de l’Etat Joseph Kabila.

Le ministre  Bamboka  a recommandé à ses interlocuteurs de mettre les intelligences  ensemble pour développer la recherche scientifique et technologique en RDC. La problématique  de publication des résultats des recherches initiées en RDC dans les revues internationales a été aussi évoquée au cours de cette séance de travail.
Appel au respect des valeurs citoyennes

Auparavant, le ministre Bamboka , avait  appelé la communauté de Kiri (Mai-Ndombe), sa base électorale,   résidant à Kinshasa, dans la commune de Bandalungwa, au respect des valeurs citoyennes et  républicaines et surtout à ne pas saper les efforts déployés jusqu’ici pour aboutir, dans les jours qui viennent,  à l’organisation des élections apaisées et crédibles.
Il a sensibilisé sa  base à ne pas céder aux rumeurs,  à  rester attachée avec fidélité aux idéaux du Chef de l’Etat Joseph Kabila et à lui apporter  un  soutien total.

Kayu/Wet

Dans la même catégorie