APS LE PRÉSIDENT ERDOGAN EST ARRIVÉ À DAKAR MAP Le Maroc a toujours été aux côtés de la RDC pour le respect de son intégrité territoriale (vice-président du Sénat congolais) MAP « Sénégal Numérique 2025 », un programme pour la création de 140.000 emplois MAP Sénégal : l’assemblée nationale adopte un nouveau code gazier GNA NGO to send teenage mothers to school GNA Compensate victims of Ayawaso West Election Violence-NDC GNA MP for Aburi supports girls education APS LE HAUT-COMMISSAIRE DE L’OMVS ÉLEVÉ AU RANG DE GRAND OFFICIER DE L’ORDRE NATIONAL DU MALI ACP Le ministre de la santé appelle la population à s’engager pour un Congo sans lèpre APS CASAMANCE : LES RECETTES DOUANIÈRES EN HAUSSE DE 450 MILLIONS DE FRANCS

Le ministre chargé des relations avec les institutions au Niger salue la politique et la stratégie nationale d’immigration et d’asile du Maroc


  12 Septembre      55        Migration (220), Photos (3709), Société (14430),

   

Rabat, 12/09/2018 (MAP) – Le ministre chargé des relations avec les institutions au Niger, Barkaï Issouf, a salué mercredi à Rabat, la politique et la stratégie nationale d’immigration et d’asile du Maroc, qui reposent sur les valeurs universelles des droits de l’Homme.

Cette stratégie a été notamment renforcée par l’adoption d’un certain nombre de mesures administratives visant à régulariser le statut juridique des migrants et des réfugiés, assurer leur intégration au sein de la société marocaine et permettre leur accès aux droits fondamentaux, a relevé M. Issouf, lors de ses entretiens avec M. Ahmed Touizi, membre du bureau de la Chambre des conseillers, qui a représenté le président de la Chambre à cette rencontre.

Selon un communiqué de la Chambre des conseillers, le ministre nigérien s’est également félicité du niveau des relations distinguées entre le Maroc et le Niger, mettant en avant l’importance des accords signés entre les deux pays dans la consolidation d’un partenariat économique, qui appuie la stratégie de coopération Sud-Sud.

L’objectif de cette visite est de tirer profit de l’expérience institutionnelle marocaine, a affirmé M. Issouf, notant que « le Niger a besoin de se doter d’institutions efficaces et efficientes ».

Pour sa part, M. Touizi a souligné que le Maroc et le Niger entretiennent des relations historiques, culturelles et humaines solides, fondées sur la solidarité, le soutien mutuel et la coopération fructueuse, rappelant les perspectives prometteuses qui s’ouvrent suite aux dernières visites de SM le Roi Mohammed VI au Niger en 2004 et 2005, et qui permettront de consolider les relations bilatérales dans divers domaines et d’établir un partenariat exemplaire dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

Le parlementaire a également mis en exergue l’emplacement géostratégique des deux pays au sein du continent africain, ainsi que leur rôle dans la lutte antiterroriste, le maintien de la sécurité et la stabilité, la lutte contre l’immigration clandestine, le changement climatique et la réalisation du développement durable.

Il a aussi plaidé pour le renforcement de la coopération institutionnelle parlementaire à travers l’échange de visites, le partage d’expériences, l’intensification de la coordination et la concertation dans les divers foras parlementaires régionaux et internationaux sur des questions d’intérêt commun.

Concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume, M. Touizi a salué « la position sage de la République du Niger vis à vis de la question du Sahara marocain ».

BR/TRA

Dans la même catégorie