Inforpress Government wants to include 50% of Cabo Verdeans who are outside the social security system Inforpress São Vicente: Participantes da Urdi 2021 terão de apresentar teste negativo ou certificado de vacina Inforpress Aristides Pereira primeiro Presidente da República de Cabo Verde faleceu há 10 anos AGP Eliminatoires Mondial 2022 : la Guinée va accueillir le reste de ses rencontres au Maroc GNA Fix country demo hits Takoradi AIP Côte d’Ivoire : Les économies africaines ont besoin de financement pour se redresser,le président de la RDC GNA MMDCE’s nominations: WiLDAF-Ghana disappointed in the nomination of few women GNA Krachi East NPP throws support for MCE nominee GNA Ghanaians in Saudi Arabia asked to be law-abiding GNA Dr Kingsley Nyarko leads clean-up exercise at Kwadaso

Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique


  24 Juillet      26        Justice (1283),

   

Bangui, 24 juil. (ACAP) – Le Ministre d’Etat chargé de la Justice, de la Promotion des Droits humains et de la Bonne Gouvernance, Garde des Sceaux, Arnaud Djoubaye-Abazene, s’est entretenu vendredi 23 juillet 2021 à Bangui, avec l’Ambassadeur de France en République Centrafricaine, Jean-Marc Grosgurin, lors d’une visite de courtoisie.

Le Ministre d’Etat et son hôte ont saisi cette opportunité pour passer en revue tous les éléments de partenariat et de coopération possible, surtout à titre bilatéral pour renforcer la justice centrafricaine.

Le diplomate français a évoqué notamment l’accord de coopération entre l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Paris et l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) de Bangui, tout en insistant sur les aspects de renforcement de capacités par la formation des magistrats ou des autres acteurs de la Justice.

L’Ambassadeur, Jean-Marc Grosgurin a rappelé au Ministre d’Etat, combien la Justice est importante en République Centrafricaine, car, selon lui, « une bonne justice, est un élément indissociable au retour de la stabilité, de la paix, de la cohésion nationale ».

« J’ai apporté au ministre le soutien de la France pour relever ce défi ensemble », a exprimé Jean-Marc Grosgurin.

Selon le Représentant français en Centrafrique, les collaborateurs de l’Ambassade vont rencontrer les partenaires du ministère de la Justice, pour mettre au point une feuille de route avec les priorités, afin d’avoir une coopération qui répond aux besoins que le chef dudit département exprimera pour être le plus adapté.

Dans la même catégorie