MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Le ministre de l’Environnement sidéré par les pollutions environnementales


  16 Septembre      5        Environnement/Eaux/Forêts (2111),

   

Kinshasa, 16 sep 2020 (ACP).-Le ministre national de l’environnement et développement durable, Claude Nyamugabo a été sidéré par les pollutions environnementales au terme d’une visite d’inspection dans certaines entreprises de la ville de Likasi et du territoire de Kambove.

 

Les cris d’alarme sur les pollutions des rivières, des eaux et de l’air par les entreprises minières sont parvenus aux oreilles du ministre national de l’Environnement et développement durable.

 

Le Ministre Nyamugabo a été dans plus de six entreprises où il a fait un constat malheureux à la vue des bassins de rétention. Certains déversent dans les rivières polluant d’une part l’eau et d’autre part les espèces végétales.

 

Il a, à cet effet, exigé des opérateurs miniers le strict respect des normes environnementales, faute de quoi les services compétents seront instruits de prendre des mesures répressives.

Il a sensibilisé tous les acteurs sociaux à adhérer à l’initiative de reboisement initiée par le Chef de l’État, « jardins scolaires, 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023 ». Cette dynamique permettra à la République Démocratique du Congo de garder sa deuxième position de poumon de la planète, a martelé le ministre de l’environnement.

Dans la même catégorie