AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le mode opératoire du scrutin présidentiel expliqué à la population de Bondoukou GNA Council for Independent Churches confident of peaceful elections ANP Niger : La CENI renforce les capacités des responsables de ses Commissions déconcentrées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Intérieur sensibilise sur la CMU à Ferkessedougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le RHDP lance sa campagne dans le calme à Port-Bouët AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Siandou Fofana et Abdourahmane Cissé en synergie pour la victoire du RHDP ACAP Des journalistes sportifs centrafricains en session de formation ACAP Clôture à Bangui de l’atelier de vulgarisation sur la violence et harcèlement dans le monde du travail APS AVIS FAVORABLE DE LA CDP SUR LE RÈGLEMENT DE POLICE ET D’EXPLOITATION DES AUTOROUTES À PÉAGE Inforpress Achada Igreja: Óleos, ervas, sementes e plantas de ornamentação são oportunidade de negócio

Le ministre des Affaires étrangères déclare que la question des ambassadeurs politiques et apolitiques devrait être «dé-dramatisée»


  21 Septembre      4        Société (23888),

   

Praia, 21 sept (Inforpress) – Le ministre des Affaires étrangères a déclaré que la question des ambassadeurs politiques et apolitiques devrait être « dé-dramatisée » car « ils sont tous des politiciens » et qu’un pays choisit ses représentants, en fonction des critères très objectifs.
Selon Luís Filipe Tavares, le Cap-Vert choisit ses ambassadeurs, en tenant compte des objectifs de la politique étrangère par rapport aux États où ils représenteront le pays.
«Par exemple, dans le cas du choix de l’ambassadeur à Washington [États-Unis d’Amérique], nous avons des objectifs stratégiques en matière de politique étrangère avec ce pays, et l’ingénieur José Luís Livramento, qui est également docteur en économie, a le bon profil», a indiqué le responsable, en soulignant que l’homme d’affaires José Pedro de Oliveira, nominé pour Brasilia, répond aux mêmes exigences.
Le chef de la diplomatie capverdienne a tenu ces propos à la presse, jeudi en marge de la cérémonie d’inauguration des deux nouveaux ambassadeurs désignés par le président de la République, Jorge Carlos Fonseca, sur proposition du gouvernement, qui, selon Luís Filipe Tavares, c’est un « choix tranquille et avec beaucoup de responsabilité ».

Dans la même catégorie