Inforpress Covid-19: Câmara da Praia conta com o apoio das associações para sensibilizar as pessoas sobre a mudança de comportamento Inforpress Cabo Verde TradeInvest quer empresários cabo-verdianos a tirar maior proveito do AGOA Inforpress Autárquicas 2020/Maio: António Ramos (PAICV) diz que sua candidatura será orientada para as pessoas APS LUTTE CONTRE LA COVID-19 : UNE NOUVELLE CAMPAGNE DE L’USAID MISE SUR LES RELAIS COMMUNAUTAIRES AIP Côte d’Ivoire-AIP/Processus électoral : le ministre Roger Adom invite les populations à préserver la cohésion dans l’Indénié AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’AIBEF présente ses activités au ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des OSC à Bonon pour sensibiliser sur des élections pacifiques et crédibles en 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des accidents dus à la divagation des animaux sue l’axe Kong-Ferkessedougou ANP Le Président Issoufou Mahamadou s’entretient avec le président de la Commission de l’UEMOA AGP Gabon : La décision de la réouverture des lieux de culte toujours attendue

Le ministre des Finance pour un échéancier de paiement des litiges des députés provinciaux


  31 Juillet      11        Finance (464),

   

Kinshasa, 30 juillet 2020 (ACP).- Un échéancier de paiement des arrières de 9 mois d’émoluments des députés provinciaux a été trouvé jeudi, lors d’un entretien entre le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, et une délégation de ces élus venue solliciter l’implication de l’argentier national, indique la cellule de communication du ce ministère reçu vendredi à l’ACP.

Une équipe sera mise en place prochainement afin d’établir l’échéancier et les modalités de paie de ces litiges, note la source qui ajoute que ce promis a été convenue en présence du vice-ministre des Finances, Junior Mata.

Le ministre Sele Yalaghuli, qui  a reconnu tout de même que ces arriérés des élus provinciaux sont les plus élevés de tous les animateurs de différentes institutions du pays, a promis de s’engager personnellement et d’agir le plus vite possible en vue de trouver un délai pour liquider tous ces arriérés qui concernent non seulement les émoluments mais aussi les frais d’installation.

« Les députés nationaux et sénateurs ont aussi des arriérés mais en ce qui concerne les députés provinciaux, c’est quand même énorme. Nous nous sommes convenus qu’il faut qu’une équipe technique se réunisse rapidement pour établir un échéancier pour rencontrer mensuellement ce qu’on leur doit », a déclaré le ministre des Finances.

Le député Bakatenda, élu de Bulungu, et président de collectif des députés provinciaux de la RDC, a salué et apprécié la volonté manifestée par le ministre des Finances pour résoudre ce problème.

Dans la même catégorie