GNA EC investigating alleged illegal registration of Ivorians APS THIÈS : DÉMARRAGE DES TRAVAUX DE POSE DE LA PELOUSE DE MANIANG SOUMARÉ AGP Siguiri/Faits divers : 70.000.000 GNF brulés dans un incendie à Kintinian AGP Boké/Education: Poursuite de la paie des primes d’incitation aux enseignants AGP Boké/Justice : Capacités des acteurs de la chaine pénale sur les garanties judiciaires d’un détenu AGP Guinée-Covid-19 : Un cumul de 50 morts sur 7.777 cas confirmés de coronavirus ANGOP Covid-19: Estado de Calamidade Pública vai até 8 de Setembro ANGOP Covid-19: Angola com mais 34 infectados e três óbitos AIP Côte d’Ivoire-AIP/ An 60 : les populations exhortées à la culture de la paix et à la sérénité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ An 60 : Les acteurs politiques du Gôh invités à la retenue à l’approche de la présidentielle

Le ministre des Finances pour un échéancier de paiement des litiges des députés provinciaux


  1 Août      11        Finance (457),

   

Kinshasa, 01 aout 2020 (ACP).- Un échéancier de de paiement des litiges des députés provinciaux a été trouvé jeudi, lors d’une rencontre entre le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, et une délégation du collectif des députés provinciaux de la législation actuelle, venue solliciter l’implication de l’argentier national, a appris samedi ACP, de la cellule de communication dudit ministère.

Selon la source, une équipe sera prochainement mise en place afin d’établir l’échéancier et les modalités de paie de ces litiges, ajoutant que cette promesse a été convenue en présence du vice-ministre des Finances, Junior Mata.

La même source, indique que ces députés provinciaux accusent des arrières de 9 mois d’émoluments à ce jour.

Le ministre Sele Yalaghuli, a reconnu tout de même que ces arriérés des élus provinciaux sont les plus élevés des tous les animateurs des différentes institutions du pays. Il a, à cet sujet, promis de s’engager personnellement et d’agir le plus vite possible en vue de trouver un délai raisonnable pour liquider tous les arriérés qui concernent non seulement les émoluments mais aussi les frais d’installation.

« Les députés nationaux et sénateurs ont aussi des arriérés mais en ce qui concerne les députés provinciaux, c’est quand même énorme. Nous nous sommes convenus qu’il faut qu’une équipe technique se réunisse rapidement pour établir un échéancier pour rencontrer mensuellement ce qu’on leur doit », a déclaré le ministre des Finances.

Le député Bakatenda, élu de Bulungu, et président du collectif des députés provinciaux de la RDC, a, de son côté, salué cette volonté manifestée par le ministre des Finances en reconnaissant et en promettant de liquider leurs arriérés.

L’élu de Bulungu a, à cette même occasion, félicité l’argentier national de l’engagement pris pour payer les députés provinciaux au même moment que les animateurs d’autres institutions du pays.

Dans la même catégorie