ANG Bancada Parlamentar de PAIGC promete mover queixa contra mesa da ANP ATOP SANTE DES MERES ET DES ENFANTS DU TOGO : L’ONG « COURSIER D’HOPITAL INTERNATIONAL » SIGNE UN PARTENARIAT AVEC L’ATBEF ATOP LA PRESIDENTE DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE DU BENIN ET L’AMBASSADEUR DU SENEGAL AU TOGO CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP EDITION 2020 DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA : UNE CONFERENCE DEBAT MARQUE LA CELEBRATION APS PLAIDOYER DE MAIRES POUR PLUS DE MOYENS DE LUTTE CONTRE LES FEUX DE BROUSSE APS LE SYNTTAS DÉCRÈTE 72 HEURES DE GRÈVE RENOUVELABLES APS COVID-19 : LANCEMENT DE L’ALLIANCE POUR LA RÉPONSE À L’INFODÉMIE SUR LE CONTINENT APS LE COORDONNATEUR DE L’UVS PRÔNE UNE POLITIQUE GLOBALE D’USAGE DU NUMÉRIQUE AIP L’extinction de la télévision analogique démarre à partir du 1er janvier 2021 AIP Save the children présente son plan opérationnel 2020 sur l’éducation des OEV à Bondoukou

LE MINISTRE D’ETAT, PAYADOWA BOUKPESSI A ECHANGE AVEC LES PREFETS ET CHEFS TRADITIONNELS DU TOGO A KARA


  16 Novembre      16        Politique (13197),

   

Kara, 16 nov. (ATOP) – Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires, Payadowa Boukpessi, accompagné de son ministre délégué en charge du Développement des territoires, Essomanam Edjeba, a échangé le vendredi 13 novembre au palais des congrès à Kara, avec les tous préfets et chefs traditionnels du Togo, sur le rôle des autorités locales dans la collecte des données pour l’élaboration de la cartographie des infrastructures sociales et économiques dans les cantons et préfectures du Togo. Cette démarche du ministre d’Etat, s’inscrit dans les orientations de la vision du Togo 2025, adoptée récemment par le gouvernement. Elle vise à informer les autorités locales de l’ensemble du pays, du projet d’élaboration de la carte des infrastructures socio-économiques dans tous les cantons et préfectures du Togo, afin de susciter leur adhésion à accompagner le gouvernement pour la réussite de ce projet qui entend réduire considérablement les inégalités de répartition et la pauvreté au sein des communautés. Les échanges ont porté sur les différentes étapes de l’élaboration de cette cartographie, de la collecte des données dans les communautés, de leur traitement jusqu’à l’élaboration de la carte qui répertorie toutes les infrastructures socio-économiques publiques et privées dans tous les cantons du Togo pour mieux répartir les projets et programmes de développement entre toutes les communautés. Dans son allocution, M. Payadowa Boukpessi a souligné que le gouvernement togolais, sous la houlette du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, tient à maintenir le cap du développement du Togo à travers la nouvelle vision Togo 2025 qu’il vient d’adopter. Cette vision constitue, pour son ministère la poursuite des efforts en vue de parvenir à un Togo plus décentralisé avec une nouvelle dynamique du développement territorial. Il a indiqué que le développement des territoires préoccupe le chef de l’Etat qui voudrait à travers ce nouveau paradigme, relancer les efforts et actions sur toute l’étendue du territoire afin de réduire de façon significative la pauvreté et augmenter le bien-être et l’épanouissement de tous les citoyens togolais sans exclusion. Selon le ministre d’Etat, l’élaboration de cette cartographie représente une étape primordiale de la mise en route de tous les projets prioritaires repartis entre les différents départements ministériels. « L’opération consiste donc à déterminer le niveau d’accès à l’eau potable, à l’électricité, aux pistes, aux centres de santé et d’autres besoins importants dans tous les cantons du territoire national », a-t-il souligné. Le ministre d’Etat a souhaité la collaboration de tous les préfets et chefs traditionnels pour fournir les informations nécessaires et fiables pour que ce projet réussisse. Le ministre Essomanam Edjeba, a abondé dans le même sens. Il a fait savoir qu’au regard du caractère primordial de cette opération, leur ministère est tenu de réaliser cette cartographie avant la fin de l’année 2020. Le ministre a souligné qu’à terme, ces données actualisées, permettront de corriger certaines inégalités afin que l’égalité sociale à laquelle aspire le gouvernement puisse commencer par s’instaurer pour parvenir à un développement équilibré. Le préfet de la Kozah, Col. Bakali Hèmou Badibawu et le représentant de la chefferie traditionnelle au Togo, Togbui Djidjolé X, chef canton d’Aflao Gagli ont tour à tour rendu hommage au gouvernement pour tous les efforts consentis visant à garantir le bien-être socio-économique à toute la population togolaise. Col. Bakali a manifesté l’adhésion et la disponibilité de toutes les autorités locales à accompagner le gouvernement dans cette dynamique pour la réussite de l’opération afin de marquer leur participation à l’émergence du pays.

Dans la même catégorie