AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Le ministre gabonais de l’Education nationale désigné président de la Confemen


Rabat, 28 avril 2016 (MAP) – Le ministre gabonais de l’Éducation nationale, Florentin Moussavou, a été désigné, mercredi à Libreville, président de la Conférence des ministres africains de l’éducation des États et gouvernements de la francophonie (Confemen).

M. Moussavou a été porté à ce poste lors de la cérémonie d’ouverture des travaux de la 57è session de cette institution, la plus ancienne de la francophonie, qui se tiennent actuellement dans la capitale gabonaise.

Il arrive en remplacement de la ministre ivoirienne de l’Education nationale, Kandia Camara.

Cette session ministérielle se tient sous le thème ‘’Vers la réussite pour tous : comment résoudre la crise de l’apprentissage en luttant efficacement contre l’échec et le décrochage scolaires’’.

L’ordre du jour comprend notamment l’adoption du projet pilote de l’observatoire pour la qualité de l’éducation et la charte de la bonne gouvernance des systèmes éducatifs.

La Confenem a pour objectifs et axes stratégiques d’informer ses membres sur l’évolution des systèmes éducatifs et les réflexions en cours, nourrir la réflexion sur des thèmes d’intérêt commun en vue d’actions à mener en coopération et d’animer la concertation entre ministres et experts afin d’élaborer des positions communes et formuler des recommandations pour appuyer les politiques régionales et internationales en matière d’éducation.

Créée en 1960, cette organisation compte aujourd’hui 44 États et gouvernements membres. (MAP)

SALAH AOUNI

Dans la même catégorie