AGP Espace Schengen: Moukagni Iwangou prône le rétablissement du droit de visa du Gabon MAP L’intégrité territoriale du Royaume n’est pas à discuter (Ministre des AE des Comores) AGP Gabon : Décès de Paul Okoumba d’Okwatsegue à l’âge de 87 ans APS CONFEJES : 202 PROJETS SOUMIS AU PPEJ PAR 15 PAYS MEMBRES APS EMIGRATION CLANDESTINE : LA MARINE INTERCEPTE UNE PIROGUE, 39 PERSONNES SECOURUES (DIRPA) APS INONDATIONS : LA MAIRIE DE DIOURBEL MOBILISE 100 TONNES DE RIZ POUR AIDER LES SINISTRÉS APS NOTTO GOUYE DIAMA : UNE DIZAINE D’ASP POUR ÉPAULER LA MAIRIE APS TOUBACOUTA : LANCEMENT DES TRAVAUX D’UNE ÉCLOSERIE D’ALEVINS D’UN COÛT DE 39 MILLIONS CFA APS TAMBACOUNDA : LA DOUANE DE KIDIRA SAISIT 1 376 KG DE CHANVRE INDIEN MAP Inauguration de l’ambassade de l’Union des Comores à Rabat

Le Ministre Kalla Ankourao participe à une Réunion ministérielle de « l’Alliance pour le Multilatéralisme »


  25 Septembre      4        Politique (12264),

   

NIAMEY, 25 sept (ANP) – Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Kalla Ankourao, a participé, ce vendredi 25 septembre 2020 par visioconférence, à une réunion ministérielle de « l’Alliance pour le Multilatéralisme ».

Organisée conjointement par les Mdes Affaires Etrangères de la France, M. Jean Yves Le Drian, et de l’Allemagne, M. Heiko Maas, cette réunion vise à rassembler les pays convaincus qu’une coopération multilatérale solide et efficace, basée sur des objectifs et des principes de la Charte des Nations Unies, constitue un socle indispensable pour garantir la paix, la stabilité et la prospérité. Ces Etats veulent unir leurs efforts dans cette démarche.

Dans son intervention au cours de cette visioconférence, le Ministre Kalla Ankourao a indiqué que l’engagement de la France et de l’Allemagne pour la paix, la stabilité et le développement « est reconnu et apprécié par tous, et leur accompagnement au Sahel dans la lutte contre le terrorisme et l’insécurité a été décisif dans le succès des initiatives régionales pour la paix et la stabilité dans la sous-région ».

Le monde a été fortement ébranlé tout au long de cette année par la pandémie du coronavirus avec des conséquences terribles, a-t-il ensuite laissé entendre, avant d’expliquer que c’est pourquoi il considère que « cette initiative est fort opportune d’autant plus qu’elle permet d’engager des plaidoyers pour « rebâtir en mieux » notre monde, pour le rendre plus apte à répondre efficacement aux défis actuels et futurs ».

Selon lui, pour faire face aux conséquences de cette pandémie, il  revient « de renforcer les rangs pour faire prospérer un multilatéralisme agissant, démocratisé, qui s’appuie sur des organisations rénovées ».

En effet, a fait observer le Ministre Kalla Ankourao, dans un monde confronté à des menaces transnationales, « le multilatéralisme et la coopération internationale demeurent le cadre privilégié pour réaliser  des ripostes adéquates », soulignant que l’Alliance pour le multilatéralisme est une invitation ouverte à tout Etat qui partage son ambition et qui est engagé à contribuer à l’ordre multilatéral fondé sur des règles et à la coopération multilatérale qui s’appuie sur l’Etat de droit, la Charte des Nations unies et le Droit international.

Cette Alliance a pour objectif de protéger, préserver et faire avancer le droit international ; conduire les initiatives fortes là où il y a le besoin de développer davantage le système multilatéral ; réformer et moderniser les organisations existantes.

Dans la même catégorie