AGP Mandiana/Environnement : Des dispositions à prendre pour diminuer toute forme d’exploitation de l’or pour éviter la dégradation. GNA 350,000 existing ECG customers to benefit from Pokuase BSP GNA Partner with religious groups to attain immunization targets – MCE GNA Political violence due to family breakdown, high unemployment-Survey GNA Mineworkers’ Union calls for free and fair elections GNA Intensify voter education to reduce spoiled and rejected ballots-CCOD GNA ISODEC launches election monitoring portal GNA GJA receives support from Coca-Cola and JN Products APS PLUS DE 17 MILLIARDS POUR LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE APS NÉNÉ FATOUMATA TALL ADMET DES LIMITES DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA JEUNESSE

LE MINISTRE MIJIYAWA LANCE UN APPEL A LA MOBILISATION GENERALE


  21 Octobre      19        Société (25567),

   

Lomé, 21 oct. (ATOP) – Le ministre de la Santé, de l’Hygiène et de l’Accès universel aux Soins, Pr Mijiyawa Moustafa a lancé, le mardi 20 octobre, un appel à la mobilisation générale de la population togolaise pour la réussite de la campagne nationale de distribution gratuite de Moustiquaires à imprégnation durable (MID 2020) lors d’une conférence de presse à Lomé.
Le ministre a relevé que cette campagne nationale de distribution de moustiquaires à imprégnation durable présente de multiples défis liés à la crise sanitaire d’une part et à la modification de stratégies induites par le coronavirus (COVID-19) d’autre part. Au regard de ces défis, l’engagement de tous les acteurs tant au niveau national qu’au niveau local s’impose, a-t-il indiqué.
A cet effet, le ministre invite la population togolaise, premier partenaire et bénéficiaire de cette campagne, à réserver un accueil chaleureux aux agents de dénombrement des ménages et de distribution de moustiquaires et surtout à leur fournir les informations justes et exactes sur leur ménage. Quant aux partenaires techniques et financiers habituels, il leur a témoigné et réitéré, au nom du gouvernement et du peuple togolais, toute sa reconnaissance et sa gratitude pour leurs différents appuis en vue du bien-être de la population en général et de sa santé en particulier. Il a souhaité aussi leur accompagnement pour mener à bien cette campagne qui se déroulera du 22 octobre au 2 novembre.
Aux médias, le ministre a sollicité également leur concours dans la réussite de cette campagne. « La diffusion des messages et des informations relatives au dénombrement des ménages et à la distribution de moustiquaires permettra de mieux sensibiliser la population et donc d’obtenir leur adhésion », a-t-il poursuivi.
Pr Mijiyawa a souligné que la santé de la population en général et la lutte contre le paludisme en particulier n’est uniquement pas que sectorielle. Elle est bien l’affaire de tous. « Engageons-nous donc et sans réserve dans cette campagne de distribution de moustiquaires afin de libérer nos populations du fardeau du paludisme », a-t-il dit en présence de son collègue chargé de l’accès universel aux soins, Mamissilé Akla Agba Assih.

Le paludisme, un lourd fardeau pour la population
Le ministre a indiqué que le paludisme au Togo, comme dans la plupart des pays tropicaux, continue d’être un souci majeur et un lourd fardeau pour la population malgré les résultats tangibles enregistrés dans la lutte contre cette maladie.
Dans le cadre de l’initiative « Faire Reculer le Paludisme » et conformément aux déclarations d’Abuja, trois plans stratégiques ont été élaborés et mis en œuvre. Au terme de la revue de performance du programme réalisée à l’issue de la mise en œuvre du troisième plan stratégique, des acquis ont été relevés dans la mise en œuvre des activités de lutte contre le paludisme au Togo.
« Selon le rapport mondial 2019 sur le paludisme, au Togo, l’incidence du paludisme a régressé de plus de 25% entre 2015 et 2018 et la mortalité a régressé de 8% sur la même période. La mortalité spécifique due au paludisme est passée de 0,3% en 2011 à 0,12% en 2018. La létalité, quant à elle, est passée de 3,1% en 2011 à 2,4% en 2018 chez les adultes et de 6,5% à 3,5% chez les enfants de moins de 5 ans sur la même période », a précisé le ministre.
Le représentant des partenaires techniques et financiers, Davi Kokou Mawule de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Togo a félicité le gouvernement togolais pour tous les efforts qu’il ne cesse de ménager afin de venir à bout du paludisme. Il a promis le soutien permanent de partenaires dans la lutte du Togo contre le paludisme.

Un total de 6.445.650 MID à distribuer
Au total 6.445.650 MID seront distribués sur toute l’étendue du territoire. La distribution des moustiquaires qui se fera de porte à porte couvrira une période de douze jours. Cette période inclut les week-ends, maximisant ainsi les chances de retrouver les fonctionnaires à la maison afin de les dénombrer et leur remettre les moustiquaires.
Outre ces spécificités, les données de la campagne seront digitalisées afin de permettre d’avoir en temps réel les résultats du dénombrement des ménages et de la distribution de moustiquaires. Pour ce faire, 7.527 smartphones mobilisés dans la communauté seront utilisés. Une application de digitalisation des données conçue à cet effet permettra faciliter cette opération.
Le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme au Togo (PNLP), Dr. Atcha-Oubou Tinah a relevé l’importance du plan de communication élaboré pour la réussite de cette campagne. Il a pour objectifs de contribuer à l’atteinte des objectifs de la campagne de distribution à savoir : atteindre 100% des ménages du Togo avec les messages de sensibilisation en vue de susciter leur participation à la distribution des MID ; porter à au moins 90% la proportion de la population qui connaît l’importance et l’entretien des MID ; amener au moins 80% de la population du Togo à utiliser les MID et de sensibiliser 100% du personnel participants aux activités de la Campagne de masse sur les mesures de prévention et de protection contre la COVID-19.

Dans la même catégorie