AIP Législatives 2021: Les élections se sont déroulées dans la sérénité à Bocanda AIP Séverin Guibessongui rend hommage à sa défunte suppléante de Niakara-Tortiya-Arikokaha AIP Législatives 2021 : Le dépouillement observé dans les différents bureaux de vote à Man dès 18 h AIP Législatives 2021 : Beugré Mambé félicite la population de Songon pour sa participation au scrutin AIP Législatives 2021 : Au total 94 bureaux de votes sécurisés dans la commune de Songon AMI Colloque de réflexion sur le bilan de la présidence mauritanienne du G5 Sahel AMI CAN U 20 Mauritanie 2021 : le Ghana s’adjuge le trophée MAP Hasna Ammar, une militante infatigable pour l’autonomisation des femmes rurales à Aoufous AIP Législative 2021: Démarrage du dépouillement des votes à San-Pedro AIP Législatives 2021 : Koné Kafana se réjouit du bon déroulement du scrutin à Yopougon

Le ministre provincial de l’intérieur appelle le réseau des femmes du Tanganyika à dénoncer les actes de violence


  21 Février      16        Société (29534),

   

Kalemie, 21 Fév. 2021 (ACP).- Le ministre provincial de l’intérieur et sécurité du Tanganyika, M. Dieudonné Kamona Yumba, a appelé vendredi lors de la clôture d’un atelier à l’hôtel beach Musalala le réseau des femmes du Tanganyika (REFTANG) à dénoncer tout cas de violence.

Le ministre Kamona a exhorté les femmes de ce réseau d’ôter la peur pour formuler des recommandations au gouvernement provincial du Tanganyika, s’il s’avère que les officiels dans la dite province  marchent sur les droits de la femme.

De son côté, Mme Albertine Kungwa, coordonnatrice du REFTANG a souligné dans son mot que cet atelier de plaidoyer a été organisé par rapport à l’insécurité et aux conflits communautaires dans la province dont les femmes sont souvent victimes d’acte de violence.

Cet atelier de plaidoyer a réuni  une soixantaine de participants venus de tous les six territoires de la province du Tanganyika parmi eux les députés élus locaux, les animateurs de la société civile, les femmes leaders, les points focaux des groupes d’alertes précoces des conflits et cas de violence, les représentants des jeunes et les responsables des partis politiques au niveau du Tanganyika.

Cet atelier a été organisé dans le cadre du projet d’appui aux réseaux des femmes à la prévention des conflits en RDC sous l’appui de l’ONG Internews.
En outre, les participants se sont penchés sur les préparatifs ayant trait aux activités du mois de mars prochain, ainsi qu’à la lutte à mener contre la 2ème  vague  de la COVID-19.

Dans la même catégorie