ANP Niger : La rentrée scolaire reportée au 15 Octobre 2020 ANP La Consule Générale du Burkina Faso élevée au Grade d’Officier dans l’Ordre du Mérite du Niger APS TNT : 92% DE TAUX DE COUVERTURE (RESPONSABLE PROJET) AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL

Le Mouvement des sans-emplois lance le projet « Emploi sûr » à Kinshasa


  16 Septembre      3        Société (22909),

   

 

Kinshasa, 16 septembre 2020(ACP).-  Le coordonnateur du Mouvement des sans emplois (MSE), Junior Muela, a lancé  mercredi à Kinshasa, un  projet de création d’emplois dénommé « Emploi sûr » pour orienter les jeunes  vers l’apprentissage des métiers et la lutte contre le chômage ainsi que le phénomène Kuluna.

« Ce projet  consiste à créer plus de 5.000 emplois en faveur de la jeunesse à travers  la République », a indiqué M. Muela, précisant qu’il bénéficie de la collaboration de différents partenaires dont l’Institut national de préparation  professionnelle (INPP).

« Nous venons de procéder au lancement du projet « Emploi sûr »  à Kinshasa », dans les  communes de Ngaliema  et Selembao. « Emploi sûr » est un projet qui consiste  à encadrer  la jeunesse dans de différents métiers.

« Nous avons mis nos forces et intelligences ensemble pour créer plus de 5.000 emplois  dans 3 mois », a-t-il dit, avant  de faire savoir que les jeunes seront formés dans plusieurs domaines entre autres, l’entrepreneuriat, l’auto-école, la maçonnerie, la plomberie et la coupe  et couture.

  1. Muela a, à cette occasion, remis quelques machines à coudre et tabliers à titre symbolique aux différents centres de formation des jeunes en coupe et couture, ciblés dans le cadre de ce projet.

Plaidoyer pour l’instauration d’une prime trimestrielle en faveur des chômeurs

Le coordonnateur national du Mouvement des  « Sans Emploi », Junior Muela, a plaidé pour l’instauration d’une prime trimestrielle en faveur des chômeurs de la République démocratique du Congo (RDC), renseigne un document de cette structure adressé à la présidente de l’Assemblée nationale.

Dans ce document remis mercredi, à l’ACP,  M. Muela indique que son appel est consécutif à la précarité de la vie que mènent les chômeurs congolais dont certains sont des diplômés des études supérieures et universitaires.

«  Nous déplorons en effet, le nombre croissant des licenciés, gradués et diplômés d’Etat qui demeurent sans emploi malgré leurs diplômes. La jeunesse congolaise qui représente plus de ¾ de l’ensemble de la population, vit dans des conditions difficiles », a-t-il souligné, ajoutant que le taux de chômage en RDC dépasse  90% et le PIB/hab par an varie autour de 500 à 600 USD, soit 1USD par jour.

Pour M. Muela, le pays regorge des richesses et des atouts capables de résoudre le problème de chômage qui favorise la criminalité  notamment le phénomène Kuluna et Ujana.

Il sied de rappeler que cette structure préconise la réduction du train de vie des institutions avec pour but de financer 2.000 projets d’entreprises des jeunes par mois. Elle propose aussi la création d’une micro-finance spéciale pour appuyer les projets des micro-entreprises et la publication quotidienne des offres d’emplois par les entreprises publiques.

Dans la même catégorie