GNA Film Classification Committee to safeguard the public interest in content viewership GNA Fishmongers to receive small loans under Coastal Development Authority ANGOP Covid-19: Angola chega a 5.114 infecções APS RELANCE DE L’ÉCONOMIE : AMADOU HOTT EXPOSE LES ENJEUX ET DÉFIS DU PAP2A APS CONCOURS BUSINESS PLANS : L’ADPME VA PRIMER LES 120 MEILLEURES ENTREPRISES MAP Relance Post-Covid: la diplomatie économique se mobilise conformément aux Très Hautes Instructions Royales MAP ONU: l’appui du Maroc à la République centrafricaine ne s’est jamais démenti (M. Bourita) AGP Boké-Energie: Lancement des travaux d’interconnexion Boké-Saltino AGP Guinée- Présidentielle 2020: Une délégation de la société civile ouest-africaine reçue à la CENI

Le Niger à la présidence du Conseil de Sécurité de l’ONU durant le mois de septembre 2020


  1 Septembre      23        Société (23237),

   

Niamey, 1er Septembre (ANP) – Le Niger préside, à partir de ce 1er septembre 2020 et pour toute la durée du mois, le Conseil de Sécurité de l’ONU. Au cours de ce mandat, a appris l’ANP, le Niger aura à conduire d’importants dossiers sur les préoccupations internationales de l’heure.

Parmi ces dossiers, indique-t-on, l’organisation d’un débat présidentiel sur le thème « La Gouvernance Mondiale Post-COVID19 dans le maintien de la paix et de la sécurité internationale » ; un débat ouvert du Conseil de sécurité sur la « Coopération entre les Nations Unies et les organisations régionales et sous régionales : Rôle de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ».

Sous la présidence du Niger, l’instance onusienne aura également à débattre du thème « Enfants et conflits armés : Les attaques contre les écoles comme violations graves des droits de l’enfant », et sur « Maintien de la paix et de la sécurité internationale : Effets humanitaires de la dégradation de l’environnement et paix et sécurité ».

Des thèmes d’actualité dont le traitement permettra d’entendre la voix du Niger et, par ricochet, celle de l’Afrique toute entière. Ces débats seront surtout l’occasion, pour le Niger et l’Afrique, de faire aux autres membres des Nations Unies des propositions concrètes qui tiennent compte des réalités des pays africains.

Déjà élu membre non permanent pour la période 2020-2021, le Niger saisira cette opportunité pour interpeller la communauté internationale sur les multiples défis qui se posent au Sahel et à l’Afrique et qui ont pour noms terrorisme, changement climatique, déplacement des populations, etc.

Dans la même catégorie