MAP Covid-19 : Prise en charge des Marocains bloqués au Mali APS AIDE D’URGENCE : 50 MÉNAGES DE LA COMMUNE DE DABALY REÇOIVENT LEURS KITS APS UN ENVIRONNEMENTALISTE LISTE LES MAUX DE KAOLACK APS LES STYLISTES RENDENT HOMMAGE À MOÏSE AMBROISE GOMIS, ‘’UN PROMOTEUR DE LA MODE ET DE LA BEAUTÉ SÉNÉGALAISE ‘’ MAP Covid-19 : L’Afrique du Sud enregistre 2.642 nouvelles infections, 43.434 au total MAP Le commerce intra-africain, vecteur d’indépendance régionale (webinaire) ACI EBOUKA-BABACKAS ENTEND REDRESSER LE CFCO AGP Culture-Covid-19 : les points de lecture toujours fermés en Guinée AGP Labé-Environnement : Des équipements pour les Eaux et Forêts. AGP Dalaba-covid19: Premier cas positif et 12 cas contacts enregistrés (DPS)

Le Niger célèbre la journée internationale du travail Social sous le thème ‘’Garantir l’importance des relations humaines’’


  19 Mars      6        Emploi (208),

   

Niamey, 19 Mars (ANP)-Le Niger célèbre, ce jeudi 19 mars 2020, la 37ème édition de la journée internationale de travail Social placée sous le thème ‘’Garantir l’importance des relations humaines‘’.

Dans son message livré à cette occasion, la ministre de la Population Dr. Aïssata Issa Maïga a indiqué que l’objectif assigné à cette journée est de faire connaitre le Travail Social qui se définit comme ‘’un ensemble de pratiques visant à renforcer la solidarité, à faire la promotion par la prise en charge des personnes vulnérables, à préserver et améliorer les relations et l’intégration sociales’’.

Dr Amadou Aïssata Issa Maïga a, alors, défini le travailleur social comme étant ‘’un professionnel qui a pour rôle d’apporter un soutien psychologique, matériel et/ou financier aux individus, aux familles ou aux communautés en difficulté en vue de contribuer à alléger leur souffrance’’.

Selon elle, le thème retenu pour chaque édition est une occasion pour mettre en exergue ‘’l’importance des relations humaines dans la redynamisation des valeurs sociales d’entraide et de solidarité, qui contribuent à une quiétude sociale, indispensable pour un développement harmonieux des communautés’’.

«Nous assistons de plus en plus à une détérioration des relations humaines dans un contexte social et sécuritaire dominé par la violence généralisée et l’extrême pauvreté. Face à cela, une intervention sociale est mise en place pour réduire les conditions structurelles qui contribuent à accentuer l’exclusion et l’oppression», a-t-elle soutenu avant d’annoncer que ’’au Niger une Politique Nationale de Protection Sociale a été élaborée et adoptée en 2011, pour renforcer les actions des travailleurs sociaux dans le cadre d’une transformation sociale positive.

Cette politique, a-t-elle précisé, a pour objectif de contribuer à l’atténuation de la vulnérabilité des groupes défavorisés et aider les populations à faire face aux risques les plus significatifs de la vie. A ce titre, ‘’la mise en œuvre des actions de cette politique requiert le concours des travailleurs sociaux qui en ont la compétence par leur formation professionnelle. Ils jouent un rôle très important dans le domaine de l’accompagnement psycho-social des individus victimes de conflits et de violence’’.

La ministre en charge de la population a précisé que l’accompagnement des citoyens en situation de vulnérabilité ne doit, cependant, pas être perçu comme étant du ressort exclusif de l’Etat. Le rôle des communautés est ici primordial, puisqu’il permet de construire un système de résilience efficace et pérenne basé sur de ‘’vraies valeurs endogènes’’.

‘’Aucun pays au monde ne peut amorcer un développement équitable et durable sans une réduction considérable, voir une éradication de la vulnérabilité’’ a fait savoir Dr. Aïssata Issa Maïga.

La ministre en charge de la population a enfin lancé un appel à tous ceux qui œuvrent pour le bien-être des populations en général et des groupes vulnérables en particulier à plus de synergie, pour que chacun apporte sa pierre à l’édification d’une société de partage, d’entraide et de solidarité.

Dans la même catégorie