MAP Les Sud-africains appelés à remettre à la police les armes à feu illégales MAP Le Conseil national de l’ordre des notaires salue les sages décisions de SM le Roi dans la gestion du dossier d’El Guerguarat MAP Gabon : Durcissement des mesures restrictives pour lutter contre la 2è vague de coronavirus MAP Afrique du Sud : Les équipes de gestion des catastrophes en alerte à l’approche du cyclone Eloise MAP La SG de l’OIF lance à Dakar un portail dédié aux ressources humaines éducatives GNA Use of Hydrogen Peroxide inactivates coronavirus – Study GNA 85 people arrested for not wearing nose masks in Koforidua GNA Okere District Assembly congratulates Dan Botwe AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La direction d’une société minière échange avec les populations de Prikro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de la Marahoué prend fonction

Le Niger compte investir plus de 58 milliards de fcfa pour connecter 2.111 villages ruraux à l’internet


  4 Décembre      15        Développement durable (323), Technologie (340),

   

Niamey, 4 Déc. (ANP)- Le Gouvernement nigérien veut investir 58 milliards de fcfa, soit environ 100 millions de dollars, pour connecter 2.111 villages ruraux aux services de la téléphonie mobile et de l’internet haut débit, à travers le ‘’projet villages intelligents pour la croissance rurale et l’inclusion numérique (PVI)’’.

C’est le directeur général de l’agence nationale pour la société de l’information (ANSI, institution gouvernementale) qui a avancé ces chiffres en procédant au lancement dudit projet, ce jeudi 3 Décembre à Niamey.

Selon M. Ibrahim Guimba Saidou, ce projet qui sera exécuté sur une période de six (6) ans, servira au financement des infrastructures numériques, l’organisation de campagnes d’éducation numérique et financière, la modernisation des moyens de paiement des coopératives d’agriculteurs et d’éleveurs pour développer les transactions dématérialisées et la création de plateformes de données pour les agriculteurs et les éleveurs.

Le projet devait également faciliter l’installation des services de transactions financières numériques dans les zones rurales les plus desservies, a expliqué Monsieur Ibrahim Guimba Saidou.

Environ 1.400.000 personnes issues des villages sélectionnés vivant essentiellement de l’agriculture et de l’élevage bénéficieront de cette offre du gouvernement, a précisé le responsable gouvernemental.

Selon cet officiel nigérien, ce projet contribuera également à la limitation de la propagation de la covid-19, en ce sens qu’il accéléra l’adoption des paiements mobiles pour réduire les transactions en liquide ‘’moins sûres et susceptibles de contribuer à la propagation du virus à travers les rapprochements sociaux.

Dans la même catégorie