ACI CONGO: DINGA-DZONDO SOLLICITE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE POUR RELEVER LES DÉFIS LIES AUX CATASTROPHES NATURELLES ANP Mines: Le gouvernement accorde cinq permis de recherche de l’or et des métaux précieux dans le Nord du pays ANP Niger: Les Ecoles normales d’instituteurs changent de statut juridique pour la qualité des enseignements ANP Vers l’installation d’une usine d’affinage d’or à Niamey MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique APS FOUNDIOUGNE: LES POPULATIONS MOBILISÉES CONTRE L’INSALUBRITÉ ET L’ENCOMBREMENT APS UN CLUB CHINOIS PRÊT À « D’IMPORTANTS EFFORTS FINANCIERS’’ POUR MBAYE NIANG APS COCAÏNE SAISIE AU PORT DE DAKAR : UNE ENQUÊTE OUVERTE (DOUANE)

Le Niger procèdera à l’inauguration samedi de sa 1ère centrale solaire au centre du pays


Niamey, 23 nov (ANP) – Le Premier nigérien Brigi Rafini va inaugurer samedi 24 novembre à Malbaza (Centre) la première centrale solaire du pays d’une capacité de 7 MW qui vient renforcer les capacités de la société nigérienne d’électricité , annonce un communiqué du Ministère nigérien de l’Energie.

Cette centrale solaire de photovoltaïque est financée par la coopération indienne.

Le Ministère nigérien de l’énergie table sur le solaire, le pays présentant un bon taux d’ensoleillement, l’objectif étant d’accroitre l’indépendance énergétique sur la période 2018-2018, estime-t-on.

Les principaux projets dans ce domaine portent sur la centrale hybride d’Agadez, Nord pour alimenter les zones rurales non servies (13 MW solaire et 60 MW diesel) prévue en 2019 avec l’appui de l’Union Européenne, la centrale solaire de Gorou Banda (20MW) sur financement de l’Agence Française de Développement (AFD).

Il y a aussi une seconde centrale solaire de 30 MW est en cours d’étude à Gorou Banda pour desservir la banlieue de la capitale. L’Union Européenne a annoncé la réalisation de la centrale hybride d’Agadez et une solaire à Gorou Banda(Périphérie de Niamey) pour une enveloppe de 42 milliards dans le cadre de son plan d’investissement extérieur.

Deux autres sites avec des puissances de 10 à 30 MW, chacun destiné à approvisionner les régions de Maradi (Centre), Zinder (Est) et Dosso (Ouest) sont dans le pipe line.

Par ailleurs d’autres centrales solaires sont envisagées très prochainement en production interdépendance, au tour de Niamey et à l’intérieur du pays en fonction des besoins.

Le Niger affiche l’un des taux les plus bas de la sous-région et du monde d’accès à l’électricité de 12,22% en 2017 et cela avec des fortes disparités ville/village, selon les chiffres officiels.

Dans la même catégorie