APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Le Niger projette un taux d’électrification nationale d’au moins 80 % d’ici 2035


  10 Septembre      55        Economie (21998),

   

Niamey, 10 septembre (ANP) – Le Niger espère atteindre un taux d’électrification nationale d’au moins 80 % à l’horizon 2035 dans le cadre de la stratégie d’accès à l’électricité du ministère de l’Energie, a annoncé le Directeur Général de la Société Nigérienne d’Electricité (NIGELEC), s’exprimant en fin de semaine à l’occasion du 50ème anniversaire de la société.
Il est prévu les extensions des réseaux électriques dans toutes les localités déjà électrifiées dont le taux varie de 25 à 50% avec des importants financements mobilisés auprès des partenaires, a promis M. Halid Alassane, notant que  » ces opérations se poursuivent et sont appelées à s’intensifier et se généraliser ».
Le Niger affiche l’un des taux les plus bas de la sous-région et du monde d’accès à l’électricité de 12,22% en 2017 et cela avec des fortes disparités ville/village, selon les chiffres du Ministère nigérien de l’Energie.
Actuellement, le pays compte 700 localités électrifiées contre 312 en 2011, ce qui représente plus que le double, a détaillé le responsable :  »six localités étaient connectées au réseau électrique à la création de la Nigelec en 1968, ce chiffre a évolué à 19 en 1985 avant de passer 312 en 2011 »
M. Alassane a expliqué que la mise en œuvre des divers projets dont Gorou Banda avec 100 MGW mis en service en 2017 a permis d’accroitre en doublant la capacité de puissance disponible hors importation.
Au 1er semestre 2018, la société est parvenue à réduire de plus moitié le temps et le nombre de coupures par rapport à 2017, a-t-il noté.
Il a en plus annoncé le lancement multiples initiatives dont le solaire et les méga projets tels que le barrage de Kandadji sur le fleuve Niger -dont la mise en eau est prévue en 2020 avec une production installée de 130 mégawatts , NDLR- et le complexe charbonnier de Salkadamna- Tahoua d’une capacité de 200MW, NDLR-
L »objectif 7 de l’agenda 2030 des Objectifs du Développement Durable (ODD) auquel le Niger a souscrit consiste à  »Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable. », rappelle-t-on.

Dans la même catégorie