Inforpress Praia: Adolescente desaparecido e familiares acusam autoridades de falta de colaboração na busca GNA Ronidany set to create biggest residential hub in Ghana GNA MTN launches 2021 MoMo Month, calls for utilisation of payment platforms GNA Collins Dauda, four others granted bail in $200 Saglemi Housing Project Scandal GNA Court remands man over robbery ABP Société / Des agriculteurs de Banikoara sommés de respecter les couloirs de passage des animaux du corridor Banikoara-Kandi ABP Religion / Le nonce apostolique visite les handicapés du centre diocésain Béthesda de Lokossa ABP Gouvernance / Renforcement des capacités des agents des collectivités locales de Malanville sur la déontologie administrative ABP Coopération / La Chine offre un important lot de matériels et d’équipements de bureau à l’Assemblée nationale du Bénin ABP Social / Les promoteurs des centres d’accueil sensibilisés sur l’importance de l’ordonnance de placement et de retrait de l’enfant en milieu institutionnel

Le Niger veut réglementer la pratique de la régénération naturelle assistée


  31 Juillet      29        Politique (18029),

   

Niamey, 30 juillet (ANP) – Le Gouvernement du Niger entend réglementer la pratique de la régénération naturelle assistée. L’annonce a été faite ce jeudi 30 juillet 2020 à l’issue d’une réunion du Conseil des Ministres.

En effet, après avoir rappelé que « la pratique de la Régénération Naturelle Assistée (RNA) a permis d’enregistrer des résultats appréciables en matière de reverdissement dans certaines localités du pays », le Gouvernement a fait remarquer qu’au Niger, « la RNA, qui consiste à épargner et

à entretenir des rejets et jeunes pousses de différentes espèces ligneuses, selon les besoins du producteur, lors des travaux de préparation des champs, est perçue par tous les acteurs comme une des alternatives crédibles pour promouvoir la gestion durable des terres et contribuer à la sécurité alimentaire ».

En décidant de réglementer ce secteur, le gouvernement entend «promouvoir la RNA à travers des mesures juridiques qui permettent une gestion durable et équitable des parcs agro forestiers ».

De façon spécifique, a-t-il expliqué, « il s’agit d’assurer la sécurité juridique nécessaire aux pratiquants de la RNA dans la saine jouissance du fruit de leurs efforts ; d’offrir des incitations visant

à favoriser une large adoption de la pratique de la RNA ; d’assurer un accès apaisé et organisé aux ressources ligneuses des parcs agro forestiers à tous les acteurs ».

Dans la même catégorie