APS L’IRESSEF OFFRE DES TESTS COVID-19 GRATUITS AUX MEILLEURS BACHELIERS APS EN RAISON DU COVID-19, PLUS DE 5% DES ENTREPRISES ONT RÉORIENTÉ LEUR ACTIVITÉ (ANSD) APS ALIOU BADJI : ‘’ETRE CHAMPION D’EGYPTE, UN HONNEUR ET UNE GRANDE FIERTÉ POUR MOI’’ APS GRÂCE À EDOUARD MENDY, RENNES RECEVRA DE CHELSEA UN GROS DIVIDENDE APS AGRICULTURE : À SIBASSOR, MACKY SALL LOUE LES RÉALISATIONS D’UNE COOPÉRATIVE PARTENAIRE DE L’ETAT ACP L’ONG/PROFEM dénonce l’exploitation des enfants mineurs dans les petits commerces à Kasumbalesa ACP Haut-Katanga : le couloir piétonnier de Kasumbalesa atteint le pic des recettes journalières de 50 millions des F ACP Le gouvernement invité à appliquer les dispositions légales en matière minière pour le développement ACP RDC : le SNSA  et la FAO s’accordent pour le recensement général des agricultures ACP Le gouverneur Ngobila s’imprègne de l’avancement des travaux de modernisation des avenues de La Paix et Kikwit

Le PADAC s’imprègne de l’évolution de ses chantiers


  3 Septembre      7        Agriculture (1495),

   

Porto-Novo, 03 Sept. (ABP) – En compagnie d’une représentante de l’AFD, son bailleur de fonds, le coordonnateur du projet d’appui au développement agricole des Collines (PADAC) et ses collaborateurs ont effectué mercredi et jeudi, une tournée sur des chantiers financés par le projet à Savalou et Glazoué, en vue de constater l’état d’avancement et le fonctionnement des chantiers.

Pendant les deux jours de tournée, la délégation conjointement conduite par Bertin Tamègnon et Ouorou N’gobi Agathe respectivement coordinateur du PADAC et chargée de mission agriculture – environnement de l’agence française de développement (AFD), a visité successivement le chantier de construction du marché à bétails de Doumè, l’unité privée de production de jus de pomme de cajou de Savalou, le chantier de construction de quatre boutiques à Savalou, l’aire de séchage du groupement de femmes Sonagnon de Logozohè dans la commune de Savalou, la pépinière privée de plants greffés d’anacardiers, les travaux du système d’irrigation après forage positif des femmes maraichères de Kpakpaza, les équipements de réhabilitation des vieilles plantations d’anacardiers dans la commune de Glazoué.

Des constats et observations ont été faits à chaque étape.

Sur le chantier du marché à bétails par exemple, il est prévu la construction d’une clôture de 150 m sur 105 m, un château d’eau, trois hangars de huit places, un bloc administratif, un quai d’embarquement et de débarquement, des abreuvoirs, douches et latrines, des dalots d’accès.

A ce jour il ne reste que « l’aménagement externe de la clôture, la finition du château et l’équipement en électricité » promet le chef du chantier, Trinité Assogba.

Au niveau de l’unité de production de jus de pomme de cajou, le promoteur, Crépin Arouna a promis « prendre en compte les remarques et observations des techniciens de la délégation pour vite rentabiliser l’investissement ».

Les femmes de Logozohè qui ont bénéficié d’un appui financier de la part du PADAC ont réalisé une aire de séchage avec un mini magasin de stockage de produits, un atelier de transformation de produits à base de manioc. L’ouvrage de 2.900.000 F CFA avec leur contrepartie est déjà achevé et provisoirement réceptionné.

Au quartier Makinnon à Savalou, avec l’appui du PADAC, quatre boutiques ont été réalisées et achevées. Les membres de la délégation ont pu visiter la réalisation faite sur la gare routière située dans le contournement de la ville de Savalou.

A Glazoué la délégation a visité, les travaux du système d’irrigation au profit de femmes maraichères de Kpakpaza. Le forage réalisé sur les instructions est positif. Les travaux sont provisoirement réceptionnés de même que les équipements de réhabilitation des vieilles plantations d’anacardiers de Glazoué.

Les membres de la délégation se sont aussi rendus dans la pépinière de plants greffés d’anacardiers du producteur privé Goudègnon Akakpo.

C’est une pépinière dont « la capacité de production est estimée à 50.000 plants greffés d’anacardiers » par le promoteur en personne.

Il a été accompagné par le PADAC depuis 2018 avec la réalisation d’un forage équipé, une clôture grillagée pour la sécurisation des plants avec un financement de 5. 640.000f à hauteur de 80%, lui-même ayant apporté 15% de ce financement.

Pour le responsable investissement agricole du projet, « les constats sont très encourageants. L’espoir est largement permis, les objectifs seront atteints ».

Le coordonnateur du PADAC, Bertin Tamègnon, faisant le point de la tournée, s’est « réjoui de ce qu’il a vu sur le chantier de construction du marché à bétails de Doumè où l’entreprise à charge des travaux est largement en avance sur le délai d’exécution avec des travaux de très bonnes qualités ». M. Tamègnon s’est aussi dit « émerveillé par les efforts du pépiniériste de Glazoué qui a donné raison aux cadres techniques du projet de croire en lui ».

Dans la même catégorie