ANP COVID-19 : ‘’Les vaccins sont sûrs et qu’il faut aller se faire vacciner dès que les vaccins sont disponibles’’ (Président parlement CEDEAO) ANP 2ème session extraordinaire du parlement de la CEDEAO : Les députés communautaires examinent le projet de budget 2022 de l’institution ACP Les parents appelés à scolariser les enfants non-voyants ACP Ituri : la CNSS débloque près de 184.987.800 FC pour les allocations du premier trimestre 2021 ACP Evaluation de l’accord de coopération COMESA et incubateur cuir de l’OPEC ACP Justice/RDC : le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation AGP Boké/célébration de Maouloud: Les fidèles musulmans prient pour la paix et l’unité nationale en Guinée AGP Conakry/environnement: Vers l’aménagement de 22 ronds-points et espaces publics de la ville ANG ANP/Gabinete de Assessoria de Imprensa nega gastos de mil milhões de francos CFA no arrendamento de instalações para funcionamento do órgão ANG Presidenciais’2021/ Missão de observadores avalia positivamente processo eleitoral cabo-verdiano

Le PAMOFOR lancé dans la région du N’zi


  4 Juin      103        Développement humain (244),

   

Dimbokro, 4 juin (AIP) – Le directeur général de l’Agence foncière rurale, Bamba Cheick Daniel, a procédé au lancement du Projet d’amélioration et de mise en œuvre de la politique foncière rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR) dans la région du N’zi en vue d’informer et de sensibiliser les populations sur la loi foncière tout en renforçant les dispositifs locaux de gestion foncière rurale.

Financé par la Banque mondiale à hauteur de 25 milliards F CFA pour une durée de cinq ans, le PAMOFOR va permettre de relever les nombreux défis auxquels l’Etat ivoirien est confronté dans la mise en œuvre de la loi foncière de 1998, a indiqué M. Bamba à l’ouverture de la cérémonie présidée, mercredi, par le préfet de région, Bamba Souleymane.

Le PAMOFOR va réaliser d’un seul coup et de façon coordonnée sur une zone d’intervention donnée, toutes les opérations de sécurisation foncière à savoir la clarification des règles de droit et des procédures de sécurisation foncière, la délimitation des territoires de villages, la certification foncière et la promotion de la contractualisation, a expliqué le DG, exhortant les populations du N’zi à faire fi de leur égo au profit de l’intérêt commun.

Le préfet a marqué sa satisfaction pour le choix du N’zi dans ce projet dont la réalisation constitue un gage de la consolidation de la paix et de la cohésion sociale, la promotion et la pérennisation de l’investissement agricole ainsi que la lutte contre la pauvreté à l’échelle nationale.

Six régions du pays à savoir la Mé, l’Agneby-Tiassa, le Bafing, le Sud-Comoé, le N’zi et l’Indénié-Djuablin, sont concernés par le PAMOFOR.

Dans la même catégorie