APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Le Partenariat mondial pour l’éducation a octroyé 128 millions de dollars au Sénégal de 2007 à 2014 (ministre)


Rabat , 02/02/2018 (MAP) – Le Partenariat mondial pour l’éducation (PME) a accordé au Sénégal une enveloppe de 128 millions de dollars (77 milliards de FCFA) de 2007 à 2014, a fait savoir, vendredi à Dakar, le ministre de l’Éducation, Serigne Mbaye Thiam.

« Entre 2007 et 2014, le PME à octroyé au Sénégal 128 millions de dollars, soit 77 milliards FCFA. Ce qui a permis de construire des infrastructures scolaires et améliorer la qualité des enseignements », a indiqué M. Thiam à l’ouverture de la 3ème Conférence du PME.

Lors de cette conférence internationale, coprésidée par les présidents sénégalais Macky Sall et français Emmanuel Macron, l’objectif affiché est de lever quelque 3 milliards de dollars sur la période 2018-2020 pour aider plus de 60 pays en développement à financer leurs programmes d’éducation afin de réduire, malgré le poids de la démographie, le nombre d’enfants non scolarisés, estimé à 264 millions.

Selon le ministre sénégalais de l’Education, les pays bénéficiaires du fonds du PME doivent s’engager à augmenter leurs propres ressources et à allouer 20% de leur budget à l’éducation.

« Au Sénégal, la part du budget alloué à l’éducation est passée de 21,4% en 2012 à plus de 25% en 2017. Mais, 87% de cet argent est consacré aux salaires. Ce qui laisse une petite marge de manœuvre à l’investissement dans les infrastructures », a précisé le ministre.

De son côté, le ministre français de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a indiqué que cette « conférence ouvre un nouveau chapitre pour le PME ». « C’est un grand jour du 21eme siècle car, l’éducation est un levier sur lequel il faut s’appuyer pour vaincre les défis du changement climatique », a ajouté le ministre, soulignant que « la conférence est une mobilisation historique pour l’éducation. « Il faut une prise de conscience pour l’éducation comme un enjeu mondial, après celle pour le changement climatique », a-t-il dit, notant que « l’éducation est un enjeu mondial car elle porte sur la centralité de l’homme ».

La Conférence du Partenariat mondial pour l’éducation enregistre la participation notamment des Présidents de la République centrafricaine, du Mali, du Niger, du Tchad, du Bénin, du Burkina Faso et du Togo.

Le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, prendra également part à cette rencontre.

Dans la même catégorie