MAP Burkina: le gouvernement suspend l’exportation de l’or de production artisanale AIB Burkina : Le ministre Sorgho visite deux ponts réalisés à hauteur de 700 millions FCFA à Koudougou AIB Burkina : La reprise de la route Sakoinsé-Koudougou enregistre un taux d’exécution de 45,83% AIB Le ministre Bazié dit «merci» aux Russes pour la «franchise» et «respect mutuel» dans leur coopération avec le Burkina ANG Turismo/”Governo deve tirar proveito do Arquipélago dos Bijagós como um dos maiores destinos turísticos do mundo”, diz Adelino da Kosta Inforpress Afrobasket’2025: Líbia entra no grupo dos adversários de Cabo Verde Inforpress AAI quer melhorar o conhecimento do país e explorar os desafios sobre o fenómeno das migrações e asilo no contexto regional MAP CPS de l’UA: Le Maroc réitère que le succès de tout effort de consolidation de la paix en Afrique nécessite l’inclusion d’activités socioéconomiques ANP « La jeunesse constitue le fer de lance de la refondation »(Maire Central de Tahoua) APS SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE / L’opposant Ngagne Demba Touré transféré à la prison de Rebeuss, à Dakar

Le PASRES encourage les femmes africaines à la production scientifique


Abidjan, 03 nov (AIP)- Le secrétaire exécutif du Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique en Côte d’Ivoire(PASRES), Dr Sangaré Yaya, encourage les femmes  à la production scientifique en Afrique pour contribuer au développement social, économique et environnemental de leur société.

Selon lui, une plus grande participation des femmes à la production scientifique devrait renforcer considérablement l’impact de la recherche scientifique et de l’innovation en Afrique.

« Il est donc capital d’accroitre la participation, la contribution et l’accès des femmes à la science, la technologie et l’innovation afin de réduire la pauvreté », a souhaité le secrétaire exécutif du Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique en Côte d’Ivoire (PASRES), Dr Sangaré Yaya, lors d’un point de presse mardi à Abidjan.

Pour cet objectif,  il exhorte les organismes de financement de la recherche à poursuivre leurs efforts pour accroitre et renforcer la participation, l’implication des femmes dans le leadership, la gouvernance et la production de savoirs sur le continent africain.

Dr Sangaré Yaya a également salué toutes les braves femmes Africaines chercheuses, qui  contribuant au développement social, économique et environnemental du continent Africain. Il a cité en autres, les Ivoiriennes Caroline Angora Yao et Mireille Dosso, lauréates de la troisième édition du prix régional Kwame Nkrumah de l’Union Africaine pour les femmes scientifiques 2011 des Awards de la femme scientifique région CEDEAO, remporté respectivement dans les catégories sciences fondamentales et innovations et sciences de la vie et de la Terre.

Mis  en place le 15 juin 2007, le programme de soutien  à la Recherche scientifique, fruit de la coopération ivoiro-suisse, PASRES a financé depuis le démarrage de ses activités en 2008 jusqu’à ce jour, 199 projets de recherche et  contribué à la soutenance de 58 thèses de doctorat. Il a, également,  alloué des bourses à un nombre important d’Enseignants-chercheurs, de  Chercheurs et de Doctorants des universités et centres de recherche de  la Côte d’Ivoire, rappelle t on.

tg/tm

Dans la même catégorie