ANG Caju/Presidente da CCIAS diz que cerca de 50 mil toneladas de castanha do ano passado ainda se encontram em armazéns ANG Política/Presidente do partido Luz defende necessidade dos recursos do Estado serem utilizados em benefício da população em geral ANG Imprensa/Jornalistas e técnicos da Rádio Capital FM assinalam com vigíla um ano de ataque à estação por homens armados MAP Des journalistes sportifs africains mettent en avant le développement de l’infrastructure du football au Maroc (média ghanéen) AGP Gabon : Une délégation du Fonds mondial contre le Sida reçue au ministère de la Santé ANP Inauguration d’une radio communautaire à Tibiri Gobir ANP Formation des défenseurs et commis d’office sur les mécanismes de plainte, des droits de l’homme susceptibles d’être violés et les voies de recours. ANP Fin de la rencontre annuelle des cadres du ministère de la Communication ANP Diffa : Atelier régional sur l’élaboration de la stratégie nationale des solutions durables pour les Personnes Déplacées AGP Gabon : Une double invitation pour Ali Bongo Ondimba en Azerbaïdjan

Le patronat ivoirien encourage la mutualisation des initiatives de rechercheLe patronat ivoirien encourage la mutualisation des initiatives de recherche


  5 Juillet      42        Economie (17277), Entreprises (506), Science (487),

   

Yamoussoukro, 5 juil 2022 (AIP) – Le président de la confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean-Marie Ackah, a appelé, lundi 4 juillet 2022, à Yamoussoukro, à la mutualisation des efforts de recherches en soutien à l’économie du pays.

Invité d’une séance d’information parlementaire du Sénat pour donner la vision du patronat sur l’impact pour l’emploi de la valorisation des matières premières, M. Ackah a soutenu  qu’il «  n’y a pas beaucoup d’entreprises qui ont les capacités financières voire même techniques de mettre en œuvre la recherche et de soutenir elles-mêmes une recherche ».

La mutualisation des initiatives, a-t-il fait valoir, devra aider à mieux supporter le coût de la recherche en envisageant des regroupements par filières ou corporations.

« C’est le cas des filières comme la filière caoutchouc hévéa ou la filière elle-même commence par apporter des efforts en matière de recherche pour l’amélioration de leur productivité », a-t-il affirmé.

Jean-Marie Ackah a ensuite révélé qu’il existe un partenariat entre le secteur privé et le ministère en charge de la Recherche scientifique qui permet à la CGECI, sur la base de ses ressources d’organisation, d’accorder des subventions, des prix à des chercheurs ivoiriens qui travaillent sur des problématiques de recherches appliquées à l’entreprise.

« Si nous partageons ensemble le constat qu’un effort plus important doit être fait dans le sens de la recherche scientifique, on peut donc réfléchir à des mécanismes de fiscalités adaptés pour soutenir cette recherche comme on a pu le faire par exemple pour certaines activités sportives », a préconisé l’invité des sénateurs.

Dans la même catégorie