MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

Le patronat ivoirien encourage la mutualisation des initiatives de rechercheLe patronat ivoirien encourage la mutualisation des initiatives de recherche


  5 Juillet      81        Economie (20566), Entreprises (543), Science (571),

 

Yamoussoukro, 5 juil 2022 (AIP) – Le président de la confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean-Marie Ackah, a appelé, lundi 4 juillet 2022, à Yamoussoukro, à la mutualisation des efforts de recherches en soutien à l’économie du pays.

Invité d’une séance d’information parlementaire du Sénat pour donner la vision du patronat sur l’impact pour l’emploi de la valorisation des matières premières, M. Ackah a soutenu  qu’il «  n’y a pas beaucoup d’entreprises qui ont les capacités financières voire même techniques de mettre en œuvre la recherche et de soutenir elles-mêmes une recherche ».

La mutualisation des initiatives, a-t-il fait valoir, devra aider à mieux supporter le coût de la recherche en envisageant des regroupements par filières ou corporations.

« C’est le cas des filières comme la filière caoutchouc hévéa ou la filière elle-même commence par apporter des efforts en matière de recherche pour l’amélioration de leur productivité », a-t-il affirmé.

Jean-Marie Ackah a ensuite révélé qu’il existe un partenariat entre le secteur privé et le ministère en charge de la Recherche scientifique qui permet à la CGECI, sur la base de ses ressources d’organisation, d’accorder des subventions, des prix à des chercheurs ivoiriens qui travaillent sur des problématiques de recherches appliquées à l’entreprise.

« Si nous partageons ensemble le constat qu’un effort plus important doit être fait dans le sens de la recherche scientifique, on peut donc réfléchir à des mécanismes de fiscalités adaptés pour soutenir cette recherche comme on a pu le faire par exemple pour certaines activités sportives », a préconisé l’invité des sénateurs.

Dans la même catégorie