ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

Le pays choisit comme point d’échange internet sous-régional


  18 Mai      29        Téchnologie (909),

   

BRAZZAVILLE, 18 MAI 2017 – (ACI)- Une délégation de l’Union Africaine séjourne du 16 au 19 mai à Brazzaville pour une mission de prospection pour étudier les modalités d’établissement au Congo du Point d’Echange Internet (IXP) sous régional.

A travers le point d’échange Internet sous régional, l’Union Africaine veut améliorer la connectivité data entre les pays frontaliers en évitant que le trafic se fasse via des infrastructures souvent desservis par Paris, Londres, Amsterdam, même New York.

Selon le site d’information Africtelegraph, le Congo Brazzaville serait en bonne position pour devenir le nouveau point d’échange Internet (IXP) sous régional, retiré au Gabon par absence d’accord et de coopération entre les différents membres du GIE Gab-IX, le Groupement d’Intérêt Economique crée par les opérateurs privés pour la gestion de cette infrastructure Internet.

Au cours de cette mission de travail, la délégation de la commission de l’Union Africaine va s’entretenir avec l’Agence de Régulation des Potes et des Communications Electroniques du Congo (ARPCE) sur le protocole d’accord définissant les modalités de subvention, l’évaluation du CGIX et de l’équipe gestionnaire.

Avec ce projet sous-régional de réseau de fibre optique CAB en cours de réalisation, le Congo aura la lourde tâche de garantir un accès sécurisé, rapide, à moindre coût à l’Internet haut débit en zone CEMAC.

Le programme, a-t-on appris, dont l’objectif est de faciliter la mise en place d’un réseau de points d’échange Internet nationaux et régionaux et d’opérateurs Internet régionaux et continentaux en Afrique subsaharienne, vise à terme l’installation de 33 points d’échange Internet sur le continent. (ACI)

Dans la même catégorie