AGP Gabon/Oyem: Le budget du conseil municipal voté à plus de 900 millions de F CFA AGP Gabon/Lutte contre le tabagisme: Une campagne d’information et de sensibilisation lancée à Libreville AGP Gabon/Education nationale: Le Sena demande plus de lisibilité sur les dossiers déjà régularisés AGP Gabon: Liliane Massala présente ses lettres de Cabinet à Louise Mushikiwabo ACP Présentation du dictionnaire essentiel des infractions environnementales en droit congolais Inforpress Porto Novo: Obras da estrada de acesso às Marcelas prevista para os próximos dias – promotores ACP Plus de 39 millions de doses de vaccins avaient été administrées dans 49 États riches, selon l’OMS ACP La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 se révèle plus meurtrière en Afrique qu’ailleurs, selon Africa-CDC ACP Covid-19 : l’Afrique a atteint plus de 3.310.000 cas confirmés Inforpress Fogo: Ministério da Saúde vai contratar um enfermeiro para Chã das Caldeiras – director região sanitária

Le pays se dote d’une loi de protection des informations en matière de défense et de sécurité nationale


  9 Janvier      18        Société (27614),

   

Brazzaville, 09 Janvier (ACI) – Le Sénat a adopté, le projet de loi portant protection des informations sensibles en matière de défense et de sécurité nationale, en vue de protéger le pays contre la fuite des informations de défense jugées secrètes et préjudiciables.
Ce projet de loi compte trente-cinq articles regroupés en six titres. Il fixe les dispositions générales et le champ d’application de la loi relative à la protection ou la sauvegarde des informations sensibles. De même, il classifie ces informations en trois catégories, notamment celles des informations ‘’très secrètes’’, ‘’secrètes’’ et ‘’confidentielles’’.
Selon le texte examiné le 6 janvier dernier, les informations sont classées ‘‘très secrètes’’ lorsque leur utilisation inappropriée peut porter ‘‘très gravement’’ atteinte à la défense et à l’intégrité du territoire national. Elles sont qualifiées ‘’secrètes’’ quand leur mauvaise utilisation peut porter gravement atteinte à la défense nationale. Elles sont ‘’confidentielles’’ lorsque leur mauvais usage peut nuire aux intérêts de la nation.
Le cinquième titre de ce projet de loi souligne les infractions et les sanctions conformément au texte de loi. Ces infractions sont, entre autres, le fait de soustraire frauduleusement, de détruire et de reproduire, de publier, de livrer ou de divulguer une information classée à des personnes qui n’ont pas besoin ou le droit de la connaître.
La loi stipule que les informations classées ‘’très secrètes’’ et ‘’secrètes’’ peuvent faire l’objet de poursuites judiciaires lorsqu’elles sont trafiquées.

Dans la même catégorie