ANP L’ambassadeur des Etats Unis reçu par le Chef de l’Etat ANP Le Chef de l’Etat reçoit l’ambassadeur de France au Niger ANP Les députés entérinent les modifications apportées au code électoral au Niger APS FATICK : 2000 HECTARES DE LA MANGROVE DU DELTA DU SALOUM ONT DISPARU (ACTEUR) APS FATICK : DES ENSEIGNANTS ET DES ÉLÈVES FORMÉS À LA PRÉSERVATION DE LA MANGROVE APS CORRUPTION PRÉSUMÉE À L’IAAF : UN PROCÈS CONTRE LAMINE DIACK EN PERSPECTIVE (MÉDIA) ANGOP Angola quer fortalecer cooperação militar com China ANGOP Vice-presidente da República viaja ao Mali ANGOP UNESCO e instituição angolana assinam acordo de cooperação cultural AGP Koundara-Infrastructures : Lancement des travaux de réhabilitation de la route nationale Gaoual- Koumbia

Le personnel féminin du Médiateur de la République sonne la mobilisation pour une synergie d’actions de la femme béninoise


  9 Mars      45        LeaderShip Feminin (447), Société (50090),

   

Porto-Novo, 09 Mars (ABP)– Les femmes en service au Médiateur de la république ont célébré ce jeudi sous la houlette du médiateur Joseph Gnonlonfoun, l’édition 2018 de la journée internationale de la femme.
« L’heure est venue, les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes », « Plus de synergie d’actions pour un mieux-être de la femme béninoise », sont les deux thèmes qui ont sous-tendu les réflexions au médiateur de la république à l’occasion de la présente célébration. Une célébration ponctuée de communications ayant trait à la vie et l’épanouissement de la femme tant en société qu’en milieu de travail.
A cet effet, constate Gwladys Gandaho, chargée de mission au médiateur de la république, « dans un environnement où le taux de masculinisation est de 74%, il est important que les travailleurs femmes s’affirment si elles veulent émerger et être reconnues pour leurs mérites professionnels ».
Les 12 femmes de l’institution, a-t-elle rappelé à l’occasion, ont pour la plupart été des ouvrières de la première heure qui, par leur engagement et leur endurance, ont travaillé à faire du Médiateur le précieux joyau qu’il est devenu au fil du temps.
« En effet, j’ai pensé que les réserves dont vous faites souvent montre dans la prise de parole doivent désormais se dissiper, que vous vous affirmez tendrement sans passion sans autoritarisme, sans donner l’impression d’être dominateur. C’est le seul gage pour accomplir des actes forts de la vie privée et surtout publique », a pour sa part fait observer Joseph Gnonlonfoun.
La célébration du 08 mars au médiateur de la république a été meublée par plusieurs communications relatives entre autre au leadership féminin, à la perception du rôle de la femme Béninoise, aux violences faites aux femmes et à l’éducation sexuelle.

ABP/MS/DKJ/AE

Dans la même catégorie