APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Le personnel invité à s’impliquer pour la réussite de l’élection présidentielle de mars 2021


  9 Janvier      20        Société (27691),

   

Brazzaville, 09 Janvier (ACI) – Le président du Sénat, M. Pierre Ngolo, a demandé, le 8 janvier, à Brazzaville, à tous le personnel de cette chambre du Parlement congolais, de s’impliquer pour la réussite de l’élection présidentielle de mars 2021, un rendez-vous de la démocratie.
Réagissant aux vœux de ses administrés, M. Ngolo a invité l’ensemble des forces vives nationales à préparer cette échéance, en donnant la priorité au Congo. « Nous devons tous être les gardiens de la paix et de la concorde nationale », a-t-il prescrit, exhortant les sénateurs et le personnel sous tutelle à mieux organiser le système de travail de l’administration parlementaire, afin d’être rationnel dans le rendement et plus performant.
«Nous devons travailler davantage, travailler toujours plus en sachant ce que sont les impératifs de la seconde moitié de notre mandat », a-t-il déclaré dans son adresse au personnel. Pour lui, cette nouvelle année doit être l’aboutissement de la réflexion sur la fonction publique parlementaire. « Il faut qu’au fur et à mesure qu’on avance, l’expérience qu’on accumule exerce une réelle influence sur les rendements et les prestations du Sénat qui doit mériter d’être la chambre haute », a-t-il insisté.
Au cours de l’année 2020, le Sénat a tenu trois sessions ordinaires annuelles, cinq sessions extraordinaires. Elle a également organisé huit sessions qui ont permis le vote de 65 projets de lois contre 53 en 2019.

Le Sénat a organisé au cours de la dernière session ordinaire de 2020 une réflexion sur la décentralisation, dans le but d’identifier la mise en œuvre de l’effectivité de celle-ci et d’inviter le gouvernement à plus d’engagement.

Dans la même catégorie