AIP Décès PM Amadou Gon : les drapeaux en berne à Mankono AIP BEPC 2020: 5169 candidats affrontent les épreuves orales dans le Béré AIP CEPE 2020: L’IEP de Tanda enregistre près de 97% de réussite AIP Plaidoyer pour des travaux de maintenance de l’unique guichet automatique de Niakara GNA GII launches “Eye on Corruption” platform GNA Be COVID-19 stigmatization prevention agents-NCCE tells students GNA Ghana Internet Governance Forum slated for July 17 APS KOLDA : RÉCEPTION TECHNIQUE D’UN FORAGE DU PUDC À TEMENTO SAMBA APS SÉDHIOU : LE GOUVERNEUR APPELLE À ACCÉLÉRER LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME APS COVID-19 : LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR INVITE À « UN MEILLEUR RESPECT’’ DES MESURES BARRIÈRES

Le peuple congolais exhorté à la recherche du bien commun


  29 Octobre      31        Société (20538),

   

Kinshasa, 29 octobre 2018 (ACP).- Le président et représentant légal de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), le rév. André Bokundoa Bo-Likabe, a exhorté lundi, le peuple congolais en général et les filles et fils de son église en particulier, à rechercher le bien commun, dans la lumière du Christ, au cours de son deuxième message transmis à partir de Kinshasa, à tous les chrétiens de l’ECC.
« Si le Christ nous veut ‘Lumière du monde’, c’est aussi pour que nous puissions faire luire à tous les leaders de notre pays, cette lumière d’espérance de la paix, de la justice, de l’équilibre, d’un esprit d’ouverture et d’acceptation de l’autre », a-t-il souligné.

« Comme ‘Sel de la terre’, nous sommes appelés à prendre pleinement part à la vie de notre peuple en se laissant mêler, mais aussi nous dissoudre pour que notre saveur donne un goût particulier pour changer positivement les choses pour l’intérêt de tous », a-t-il ajouté.

Le rév. André Bokundoa, qui croit fermement en un avenir radieux du pays, a aussi affirmé que « tout ce que nous souhaitons de bien et du bonheur pour notre pays ne peut d’abord venir que de nous-même. Et, c’est surtout quand, malgré nos différences et nos divergences, nous acceptons de nous mettre ensemble et apprendre à vivre en communion ».

Dans la première adresse, rappelle-t-on, le président de l’ECC, avait appelé les hommes politiques congolais tant de la majorité que de l’opposition à un consensus pour se dépasser et créer une bonne atmosphère qui devra leur permettre de recréer les conditions de confiance mutuelle dans les efforts du développement du pays.

Dans la même catégorie