GNA UK rallies support for Ghana’s participation in COP26 GNA President commissions Accra Compost and Recycling Plant (ACARP) ACI Congo : Vers la probation et la vente des pesticides dans le pays ACI Congo : La rentrée andragogique 2021-2022, une grande réussite avec près de 95% de présence ACI Congo : Les femmes édifiées sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité APS LA SOCIÉTÉ CIVILE INVITÉE À VEILLER AU RESPECT DE LA PARITÉ AUX PROCHAINES LOCALES APS UNE COUPE DU MONDE TOUS LES DEUX ANS, LA QUESTION TRANCHÉE LE 20 DÉCEMBRE (FIFA) APS LE FILM « LINGUI, LES LIENS SACRÉS », UN APPEL À L’UNION DES FEMMES APS LA BRÈCHE DE SAINT-LOUIS S’EST STABILISÉE AUTOUR DE TASSINÈRE (SPÉCIALISTE) APS L’AMBASSADEUR D’ITALIE SALUE L’ »ESPRIT ENTREPRENEURIAL » DES SÉNÉGALAIS VIVANT DANS SON PAYS

LE PNUE PRÊT À APPUYER LA RELANCE VERTE SUR LE CONTINENT AFRICAIN DE L’AFRIQUE (RESPONSABLE)


  16 Septembre      21        Environnement/Eaux/Forêts (3370),

   

Dakar, 16 sept (APS) – Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) se dit prêt à appuyer l’Afrique dans sa relance verte, à charge pour les pays concernés d’identifier leurs priorités pour bâtir des économies répondant à cette perspective.

« Nous sommes prêts à appuyer le programme de relance à travers des conseils, des politiques. Ce qui est important est la coopération, pour un relèvement vert en Afrique et solutionner la dégradation environnementale », a indiqué Julie Kaibe du secrétariat du Programme des Nations unies pour l’environnement.

Mme Kaibe intervenait jeudi au cours d’une réunion virtuelle de la 18e session ordinaire de la conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE), à laquelle participait le ministre sénégalais de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall.

L’Afrique « doit prendre ses responsabilités pour assurer » la relance verte, « booster son économie sur le court et le long terme dans le but d’améliorer la prospérité et avoir une sécurité alimentaire », dit-elle.

« Tous ces points aident les pays à disposer de plans écologiques. Nous devons nous relever de la pandémie pour une nouvelle approche », a souligné Julie Kaibe.

Pour arriver à cet objectif, « il nous faut des ressources », a indiqué Josefa Leonel Correia Sacko, commissaire de l’Union africaine pour l’agriculture, le développement rural, l’économie bleue et l’environnement durable.

« Pour aller vers cette relance verte, a-t-elle insisté, les pays africains doivent identifier les priorités pour bâtir des économies vertes. Elle doit se reposer sur le secteur privé ».

Dans la même catégorie