APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Care International and Mars Incorporated to empower women cocoa farmers ANP Le Gouvernement nigérien adopte sa Déclaration de Politique Générale GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS L’association syndicale de la PJ garantit qu’il y a un «sentiment d’unité» et que la classe «se sent très respectée» INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN

Le « polisario » représente une « grave menace pour la paix et la stabilité » au Maghreb et au Sahel


  21 Novembre      39        Photos (4312), Politique (16685),

   

Guatemala, 21/11/2020 (MAP) – Le « polisario » constitue une menace sérieuse pour la paix et la stabilité au Maghreb et au Sahel, a écrit le quotidien guatémaltèque « Prensa Libre », soulignant que la violation du cessez-le-feu par le groupe séparatiste est un « acte intolérable ».

Dans un article consacré aux derniers développements dans la région d’El Guerguerat, le journal a fait observer que le polisario « menace gravement la paix et la stabilité au Maghreb et au Sahel », relevant que les manœuvres et les provocations menées par le groupe séparatiste reflètent ses multiples échecs face au soutien international croissant au plan d’autonomie, proposé par le Maroc pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

L’auteure de l’article, Vida Amor De Paz, a ajouté que la dernière manœuvre en date du polisario a consisté en le blocage de la circulation civile et commerciale entre le Maroc et la Mauritanie, au niveau du passage d’El Guerguerat, notant que le Maroc est intervenu dans le cadre de ses compétences, conformément à ses devoirs et en pleine conformité avec la légalité internationale face à ces actes qui « violent un droit humain fondamental, celui relatif à la liberté de mobilité ».

Pour le quotidien guatémaltèque, le polisario a multiplié ses hostilités et ses manœuvres dans la zone tampon depuis 2016 en violation flagrante des accords militaires et en mépris des appels du Secrétaire général des Nations Unies, ce qui constitue une violation « intolérable » de l’accord de cessez-le-feu par les séparatistes.

La journaliste guatémaltèque, qui avait par le passé visité les provinces du sud du Maroc, a souligné que le projet d’autonomie, présenté par le Maroc pour mettre fin à ce « conflit artificiel » autour du Sahara marocain, bénéficie du soutien des Nations Unies et de la communauté internationale, mettant en avant la dynamique de développement global insufflée au Sahara marocain et dans le Royaume en général, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Le plan d’autonomie répond à toutes les attentes et aspirations des habitants du Sahara marocain, et ne laisse aucune chance aux discours sans fondement du polisario et de l’Algérie, des discours d’ailleurs balayés par les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, a conclu le journal.

Dans la même catégorie