MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

LE PORT AUTONOME DE LOME DOTE DE TROIS STATIONS METEOROLOGIQUES MARINES


  19 Février      16        Environnement/Eaux/Forêts (2561),

   

Lomé, 19 fév. (ATOP) – Le Port autonome de Lomé (PAL) a été doté de trois stations météorologiques marines réceptionnées le jeudi 17 février à Lomé. Ces stations, installées sur les côtes togolaises, notamment sur les sites de Kodjoviakopé, du PAL et du Port de Kpémé, sont déjà opérationnelles. Estimés à 348.000.000 FCFA, ces équipements ont été acquis par l’Organisme National de l’Action de l’Etat en Mer (ONAEM) avec l’appui financier du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Ils permettront de renforcer la navigation maritime et de donner en temps réel des informations utiles aux pêcheurs, aux navires et aux autres utilisateurs. Ces stations participeront également à l’amélioration de la qualité des différents services maritimes avec des retombées bénéfiques sur le plan économique, sécuritaire, environnemental et dans le domaine de la recherche. Elles aideront aussi à disposer des données sur l’état de la mer et de l’environnement marin et côtier pour faciliter la navigation maritime ; améliorer les activités de la pêche, de la recherche et du sauvetage en mer et améliorer la résilience des populations et des écosystèmes de la zone côtière. Le directeur général de la Météo-Togo, Dr Latifou Issaou a déclaré que dans le contexte actuel de changements climatiques, ces stations composées d’un parc météo et d’un centre de contrôle sont d’une grande importance dans la fourniture des informations météo aux usagers de la mer pour leur sécurité. Il a précisé que ces équipements ont été fournis par la société espagnole ADASA et les spécifications techniques respectent bien le guide de l’Organisation météorologique mondiale (OMM). D’après Dr Latifou, l’installation a été faite par les experts de ladite société en collaboration avec les techniciens de la Direction générale de la météorologie nationale (DGMN) et de la préfecture Maritime. Pour le ministre de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière, Edem Kokou Tengué, ces équipements fournissent essentiellement des données pour prévoir. « Il s’agit des données météo certes qui vont servir à aider à la navigation, à guider les capitaines des bateaux qui veulent accoster au PAL mais, ces données peuvent aussi trouver des applications dans l’agriculture bref dans la planification du développement », a-t-il confié. Le ministre a salué cette initiative et la politique du chef de l’Etat qui, au travers de l’ONAEM, a eu l’idée qu’il faillait des stations pour fournir des données météo. Le représentant résident du PNUD, Aliou Dia a relevé que par l’acquisition et l’installation de ces équipements de dernière génération, à la suite de la requête du Haut Conseil pour la Mer, le PNUD contribue à la croissance inclusive, durable et à la cohésion sociale du Togo et dans les pays de la sous-région. « Cet appui du PNUD vient consolider la politique générale de développement du Togo et contribue ainsi à l’axe stratégique 2 de la Feuille de route gouvernementale 2020-2025 qui vise à dynamiser la création d’emploi en s’appuyant sur les forces de l’économie », a-t-il poursuivi. Le secrétaire général du PAL, Essonêya Kabitchada a appelé à une prise de conscience des agents qui vont manipuler ces outils, les techniciens qui feront les relevés quotidiens des données météorologiques afin qu’ils restent sérieux dans le travail. Pour lui, il ne sert à rien de communiquer des données qui vont se révéler fausses et apeurer les riverains. Le ministre des Transports routiers, aériens et ferroviaires, Affoh Atcha-Dédji, le Coordonnateur résident des activités opérationnelles du Système Nations-Unies (SNU), Damien Mama, le ministre-conseiller pour la mer, Stanislas Baba et le préfet maritime, Colonel Takougnadi Néyo ont assisté à la cérémonie.

Dans la même catégorie