GNA USA, Saudi Arabia, Kuwait, Russia refuse to « welcome » Climate report GNA Ghana’s COP24 delegates engage in negotiations on adaption and mitigation GNA Earth tremor confirmed in parts of Accra MAP Affaire d’enlèvement d’une humanitaire italienne au Kenya: Un officier de la police judiciaire et un haut responsable du KWS parmi les suspects MAP Nigeria: deux soldats tués dans l’attaque d’une base militaire dans le nord du pays MAP Sénégal : le Programme triennal d’investissements mobilise près de 10 milliards euros ACP Le professeur Mwilanya présente les salutations du Chef de l’Etat à la population du Sud-Kivu ACP Le ministre de la Communication et des médias appelle la population de Lodja au patriotisme ACP Début de déploiement des observateurs électoraux de la SADC en RDC GNA 61 year old American wins Women’s 5K Run

LE PORTEFEUILLE DE LA BM PASSE DE 700 MILLIARDS À 1065 MILLIARDS DE FRANCS CFA


  13 Novembre      43        Economie (21435),

   

Dakar, 13 nov (APS) – Le portefeuille de la Banque mondiale (BM) au Sénégal a connu une croissance entre 2017 et 2018, a souligné, mardi, la directrice des opérations de la banque au Sénégal, Louise J. Cord.
’’Le portefeuille de la Banque mondiale a connu une forte croissance passant de 1,4 milliards de dollars en 2017 soit environ 700 milliards de francs CFA (…) à 2,13 milliards de dollars en 2018 soit environ 1065 milliards de francs CFA, dont 206 milliards francs CFA pour des projets régionaux’’, a-t-elle déclaré.
Louise J. Cord s’exprimait ainsi à l’occasion de la revue du portefeuille des opérations de la BM au Sénégal, manifestation qu’elle a conjointement présidée avec le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan (MEFP).
Selon la directrice des opérations de la BM au Sénégal, la mobilisation de ces ressources a été rendue possible ‘’grâce aux performances économiques’’, lesquelles a-t-elle indiqué, ‘’ont facilité le plaidoyer auprès de notre Conseil d’administration’’.
’’Mais également grâce au succès de la reconstitution des ressources l’Association Internationale de Développement (IDA18)’’, a-t-elle ajouté.
Selon Louise Cord, ’’la concentration sectorielle du portefeuille est assez équilibrée’’ et couvre notamment des leviers importants comme ‘’le développement humain, les infrastructures et transports, le développement rural, l’énergie, l’assistance technique du domaine gazier, les appuis budgétaires pour accompagner les réformes ainsi que l’appui au secteur privé’’.
Cependant, elle est d’avis que ‘’pour importantes que soient ces allocations financières’’, ce qui compte le plus, c’est ‘’l’impact que ces projets appuyés par la BM peuvent avoir pour la réalisation des objectifs du Plan Senegal émergent (PSE), visant spécifiquement à réduire la pauvreté et à réaliser une croissance inclusive’’.
Pour sa part, Amadou Ba a soutenu que ‘’les activités menées dans le cadre de cette coopération ont connu une évolution importante et diversifiée au profit des populations sénégalaises bénéficiaires’’.
A cet égard, il s’est dit ‘’heureux de constater que la Banque mondiale continue de figurer parmi les premiers partenaires techniques et financiers du Sénégal’’.

Dans la même catégorie