ANP Zinder : 60% du cheptel vacciné dans la région, selon le Directeur régional de l’Elevage LINA Health Ministry To Launch J &J Vaccine August 5, As US Donates 302,400 Doses APS LES GUIDES TOURISTIQUES SOUHAITENT LEUR IMPLICATION DANS LA PROMOTION DE LA DESTINATION SÉNÉGAL GNA Government releases GHS 260 million for payment of fertilizer companies Inforpress Praia: Adolescente desaparecido e familiares acusam autoridades de falta de colaboração na busca GNA Ronidany set to create biggest residential hub in Ghana GNA MTN launches 2021 MoMo Month, calls for utilisation of payment platforms GNA Collins Dauda, four others granted bail in $200 Saglemi Housing Project Scandal GNA Court remands man over robbery ABP Société / Des agriculteurs de Banikoara sommés de respecter les couloirs de passage des animaux du corridor Banikoara-Kandi

Le préfet Christophe Mègédji rappelle aux élus du Couffo leurs défis de la gouvernance locale


  4 Novembre      25        Société (34678),

   

Porto-Novo, 04 Nov. (ABP) – Le préfet du département du Couffo, Christophe Mègbédji a, lors de sa tournée statutaire démarrée lundi par les communes d’Aplahoué et de Djakotomey, a prodigué des conseils pratiques aux élus communaux pour un mandat réussi tout en leur rappelant les défis qui les attendent notamment sur le plan de la gouvernance, de l’hygiène, l’assainissement et la question de la mobilisation des ressources.
Cette tournée sera essentiellement consacrée au rappel des défis qui attendent les élus communaux de la quatrième mandature.
Les élus, a signalé le préfet, ont des défis à relever sur le plan de la gouvernance, de la sécurité publique, de l’hygiène et l’assainissement, la mobilisation des ressources endogènes et l’éducation.
Ainsi, sur le plan de la gouvernance, le préfet a rappelé aux conseils communaux qu’ils doivent « promouvoir la gestion participative à travers l’implication de toutes les composantes sociales au processus du développement ». Selon l’autorité préfectorale, les conseillers communaux de la quatrième mandature doivent se pencher aussi sur la gestion transparente des affaires publiques locales à travers le partage de l’information et l’obligation de reddition de compte à leurs mandants.
L’insalubrité étant très poussée dans les agglomérations de la plupart des communes du département, le préfet a recommandé d’une part aux différents conseils communaux les campagnes hebdomadaires de salubrité dans les villages et quartiers de ville et d’autre part à faire de la gestion des déchets solides ménagers leur priorité.
Par ailleurs, sur la question de la mobilisation des ressources propres, les élus ont été invités à s’impliquer davantage et à avoir un meilleur contrôle sur les comités mis sur pied, pour éviter les fuites de recettes qui s’opèrent frauduleusement.

Dans la même catégorie