MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Le préfet de Toumodi appelle à faire de la femme, un agent de développement


  9 Mars      29        LeaderShip Feminin (410), Société (47597),

   

Abidjan, 09 mars (AIP) – Le préfet de la région du Bélier, Joseph Kpan Droh a invité tout un chacun à faire de la femme un agent de développement à la faveur de la commémoration de la journée internationale des droits de la femme sur l’esplanade de la sous-préfecture de Toumodi.

« 60 à 80 % de la production agricole est le fruit de leur labeur. C’est donc dire que si le succès de la Côte d’Ivoire repose sur l’agriculture, le développement de notre pays repose sur la femme rurale. Il nous revient donc de tout mettre en œuvre pour faire d’elles, des agents de développement», a fait observer le préfet.

Selon lui, le thème retenu pour cette année vise à améliorer les conditions de vie et de travail des femmes et de jeunes filles en milieu rural, « car leur poids dans l’agriculture est indéniable ».

La journée internationale de la femme célébrée jeudi, a pour thème, « Inclusion financière pour l’autonomisation de la femme et de la jeune fille en milieu rural ».

Auparavant, la présidente centrale des femmes de Toumodi, Angèle Diop, a plaidé pour la formation des femmes. « Conservons nos acquis et luttons pour faire tomber les pesanteurs. Nous y allons lentement mais nous y arriverons surement », a-t-elle affirmé.

Un défilé des femmes du Bélier regroupées en association de quartier ou par corporation a mis fin à cette célébration.

gba/kkf/fmo

Dans la même catégorie